Facebook
Instagram

Trevor Gould : Belief has no Reason : aquarelles 1996-2013

février 17th, 2014 § 0 comments § permalink

2013-01-01 00.07.00

La Galerie Hugues Charbonneau est heureuse de présenter la première rétrospective de l’important corpus d’aquarelle de l’artiste d’origine sud-africaine Trevor Gould. L’exposition propose une sélection d’œuvres réalisées entre 1996 et 2013 qui révèle les liens indissociables que ce médium entretient avec les projets de sculpture, d’installation, de vidéo ou de performance de Gould.

Trevor Gould Sugar Plantation, South Africa, Leaf thief series, 1997 aquarelle sur papier watercolour on paper 38 x 28 cm (15” x 11”)

Trevor Gould
Sugar Plantation, South Africa, Leaf thief series, 1997
aquarelle sur papier
watercolour on paper
38 x 28 cm (15” x 11”)

Trevor Gould Steamy Jungle Scene, Leaf thief series, 1998 aquarelle sur papier watercolour on paper 38 x 28 cm (15” x 11”)

Trevor Gould
Steamy Jungle Scene, Leaf thief series, 1998
aquarelle sur papier
watercolour on paper
38 x 28 cm (15” x 11”)

Son travail interroge les fondements et les mécanismes de l’antagonisme nature/culture qui façonnent une part importante de notre rapport à l’altérité. Gould réinvestit le récit colonial et postcolonial entre l’Occident et l’Afrique ainsi que son enchâssement dans l’Histoire « officielle » pour en désavouer l’autorité et pour en proposer une narration alternative. Dans la série Leaf Thief (1996-1998), il dépeint plus spécifiquement l’impérialisme botanique et explore la représentation de l’explorateur-colonisateur.

Trevor Gould Benga, detail from Cartoon for a Wall Drawing, 2007 aquarelle sur papier watercolour on paper 46 x 30 cm (18” x 12”)

Trevor Gould
Benga, detail from Cartoon for a Wall Drawing, 2007
aquarelle sur papier
watercolour on paper
46 x 30 cm (18” x 12”)

Trevor Gould Untitled, 2008 aquarelle sur papier watercolour on paper 28 x 36 cm (11” x 14”)

Trevor Gould
Untitled, 2008
aquarelle sur papier
watercolour on paper
28 x 36 cm (11” x 14”)

Gould cherche à critiquer la performativité de cette idéologie de domination – encore visible aujourd’hui – au sein d’institutions ou de plateformes de diffusion artistiques, scientifiques ou historiques, comme les musées, les zoos, les jardins botaniques et les encyclopédies. Il met spécifiquement en scène ces jeux de pouvoir dans la vaste série Universal Fairs (1996-2006) qui pose un regard incisif sur le phénomène des expositions universelles.

Trevor Gould Berlin, 2003 aquarelle sur papier watercolour on paper  23 x 30 cm (9” x 12”)

Trevor Gould
Berlin, 2003
aquarelle sur papier
watercolour on paper
23 x 30 cm (9” x 12”)

Trevor Gould Installation pour l’Orangerie, Jardin de plantes, Cane,  Voir c’est croire !, 2000 aquarelle sur papier watercolour on paper 28 x 36 cm (11” x 14”)

Trevor Gould
Installation pour l’Orangerie, Jardin de plantes, Cane, Voir c’est croire !, 2000
aquarelle sur papier
watercolour on paper
28 x 36 cm (11” x 14”)

Cette autre Histoire, à laquelle Gould nous convie, amplifie le récit historique établi par le truchement de documents d’archives ou de représentations d’événements fictifs qui en permettent une relecture critique et politique. Certains protagonistes de cette iconographie, à l’instar des singes et des girafes par exemple, sont associés par l’artiste à des symboles de l’Afrique et campent des questionnements sur l’identité, le déracinement et les transferts culturels. Dans sa plus récente série, Something of an Idea (2006-), l’allégorie du singe se (con)fond à la représentation de l’humain pour incarner une réflexion philosophique sur la construction précaire de notre savoir et de notre image.

Trevor Gould Untitled, Notes after Jean de La Hire series, 2004 aquarelle sur papier watercolour on paper 51 x 36 cm (20” x 14”)

Trevor Gould
Untitled, Notes after Jean de La Hire series, 2004
aquarelle sur papier
watercolour on paper
51 x 36 cm (20” x 14”)

2013-01-01 00.12.10

2013-01-01 00.08.52

L’adéquation de l’utilisation de l’aquarelle par Gould avec les enjeux historiques et culturels que pose sa démarche est d’autant plus forte lorsqu’on sait que l’Afrique a hérité de cette technique du passage des soldats et explorateurs britanniques durant la période coloniale.

2013-01-01 00.08.27

Trevor Gould Untitled, Live in a Box series, 2013 aquarelle et encre sur papier watercolour and ink on paper 61 x 46 cm (24” x 18”)

Trevor Gould
Untitled, Live in a Box series, 2013
aquarelle et encre sur papier
watercolour and ink on paper
61 x 46 cm (24” x 18”)

Where am I?

You are currently viewing the archives for février, 2014 at Galerie Hugues Charbonneau.