Facebook
Instagram

David Lafrance : Les appelants

janvier 6th, 2016 § 0 comments § permalink

Vernissage le 16 janvier de 15 h à 18 h en présence de l’artiste

David Lafrance Palette de peintre, 2015-2016 Bois et peinture acrylique Wood and acrylic paint  40,5 x 86 x 30,5 cm (16’’x 34’’ x 12’’)

David Lafrance
Palette de peintre, 2015-2016
Bois et peinture acrylique
Wood and acrylic paint
40,5 x 86 x 30,5 cm (16’’x 34’’ x 12’’)

Les appelants

David Lafrance ouvre la saison 2016 de la Galerie Hugues Charbonneau avec une exposition de sculptures sur bois polychrome. Ce corpus marque un renouvellement de l’approche de l’objet tridimensionnel et de ses surfaces peintes chez Lafance en activant des ressorts d’analyse qui lui sont chers : la mémoire, la culture populaire, les désirs.

Les appelants font ici référence aux leurres artificiels, traditionnellement en bois, employés pour attirer les oiseaux à la chasse. Ces faux oiseaux fonctionnent à la manière de catalyseurs dont la seule présence attire leurs congénères. L’intérêt de Lafrance pour cette notion peut être rapproché de ses séries antérieures en peinture – comme celles des Clubs, des Video Poker et des Ventilateurs – dans lesquelles il représentait des lieux et effigies qui matérialisent la quête incessante de plaisirs ou la (sur)consommation actuelle.

L’exposition Les appelants regroupe ainsi des sculptures où les formes sont dégrossies par taille directe, assemblées et peintes par la suite. Elles suggèrent de manière grotesque des objets fréquentés par l’artiste dans l’atelier ou traduisent des événements de l’actualité. Les œuvres allient avec souplesse des textures brutes à des courbes élégantes qui réinventent, voire réenchante, le quotidien. En traversant cette collection bigarrée réunie dans la galerie, nos désirs se profilent et nos souhaits pour le futur, nos angoissent, nos vices s’exhibent. Ce sont autant d’allégories, de traits d’union entre nous et le monde extérieur; des objets nous attirant comme s’ils possédaient certaines vérités ou clés sur notre relation au monde – des sirènes qui à la fois nous séduisent et nous alertent d’un danger imminent.

David Lafrance Meditéranée, 2015-2016 Bois et peinture acrylique Wood and acrylic paint  61 x 48 x 35,5 cm (24’’x 19’’ x 14’’)

David Lafrance
Meditéranée, 2015-2016
Bois et peinture acrylique
Wood and acrylic paint
61 x 48 x 35,5 cm (24’’x 19’’ x 14’’)

David Lafrance

Depuis près de 15 ans, le travail de David Lafrance (n. 1976) a fait l’objet de nombreuses expositions au Canada, aux États-Unis et en France. Parmi ses expositions individuelles récentes, soulignons celles au Ceaac (2015), Strasbourg; à la Galerie Hugues Charbonneau (2014); à l’Œil de Poisson (2014), Québec; et au Musée régional de Rimouski (2012), qui lui a valu le prix de la « meilleure exposition hors Montréal » au Gala des arts visuels de l’AGAC. Ses œuvres sont présentes dans plusieurs collections privées et publiques, dont celles du Musée national des beaux-arts du Québec (CPOA), de la Bibliothèque nationale du Québec, de la Galerie Leonard et Bina Ellen, Montréal, de Lotto Québec, Hydro-Québec et du Mouvement Desjardins. Il vit et travaille à Montréal.

David Lafrance, Les appelants (exposition_exhibition), 2016, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada

David Lafrance, Les appelants (exposition_exhibition), 2016, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada

Where am I?

You are currently viewing the archives for janvier, 2016 at Galerie Hugues Charbonneau.