Facebook
Instagram
David Lafrance

Textes

DÉMARCHE

L’univers iconographique foisonnant de David Lafrance se déploie à travers la peinture, la sculpture, la gravure, le dessin et la musique expérimentale depuis près de 15 ans. Sont conviées à la fête quelques figures humaines et animales, mais surtout une pléthore de symboles issus de l’histoire et de la culture populaire activant une mémoire tantôt collective, tantôt personnelle à l’artiste. Ce répertoire figuratif en est venu, au fil des années, à distinguer le vocabulaire thématique et formel de Lafrance.

Le théâtre de cette symbolique récurrente est constitué de lieux souvent indéterminés, mystérieux, représentant des intérieurs partiels ou des paysages et jardins fragmentés à la végétation luxuriante. Ces compositions qui appellent des espaces et des temps multiples tendent à nier toute perspective rationnelle pour préconiser des compositions généralement rabattues à la verticale. Juxtaposés aux éléments figuratifs, des trouées ou des arrière-plans de facture abstraite ouvrent l’espace pictural. Entre figuration et abstraction, une profusion de motifs et d’aplats de couleurs suggère ainsi des mondes utopiques aux ambiances à la fois paradisiaques et inquiétantes.

Dans une facture qui hybride réalisme et art naïf, subtilité et rusticité, Lafrance s’intéresse aux lieux et effigies qui matérialisent la quête de plaisir incessante et la (sur)consommation de notre société actuelle : en résultent les séries des Clubs, des Video Poker et des Ventilateurs, par exemple. De manière similaire, les sites de rassemblement ou de festivités et la vie nocturne sont également des thèmes récurrents qui mettent en tension la liberté et les pulsions des individus.

Du côté de la sculpture, il préconise un travail en ronde bosse où les formes sont dégrossies par taille directe, assemblées et peintes par la suite. Ce corpus s’inscrit en complémentarité à son univers pictural puisqu’il renvoie à des approches formelles analogues tout comme il active des ressorts d’analyse connexes, comme la mémoire, la culture populaire et les désirs.

BIOGRAPHIE

David Lafrance (n. 1976) détient un baccalauréat en arts visuels de l’Université Concordia à Montréal (2001). Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions et biennales au Canada, aux États-Unis et en France. Parmi ses expositions individuelles récentes, soulignons celles au Ceaac (2015), Strasbourg; à la Galerie Hugues Charbonneau (2014); à l’Œil de Poisson (2014), Québec; et au Musée régional de Rimouski (2012), qui lui a valu le prix de la « meilleure exposition hors Montréal » au Gala des arts visuels de l’AGAC. Récemment, il a pris part à différentes expositions collectives, notamment au Musée des beaux-arts de Montréal (2015), à l’Œil de Poisson (2015), à Art action Actuel, Saint-Jean-sur-Richelieu (2013), et au Centre d’art L’écart, Rouyn-Noranda (2013).