Facebook
Instagram

Jonathan Plante : Trois sculptures

janvier 9th, 2018 § 0 comments § permalink

 

Jonathan Plante
Trois Sculptures, 2018
Exposition_Exhibition
Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada

Trois sculptures

La Galerie Hugues Charbonneau est heureuse de présenter Trois sculptures, une exposition de Jonathan Plante. L’exposition révèle une série de trois œuvres issues de la plus récente production de l’artiste. Les sculptures exposées présentent la même structure, soit un assemblage tridimensionnel de huit supports lenticulaires. Un support lenticulaire est un plastique extrudé qui agit comme une série de lentilles guidant l’œil vers une image qui changera en fonction de l’angle de vision du regardeur. Surtout connu à des fins commerciales, le support lenticulaire est mis à profit dans la fabrication d’objets usuels. Par exemple, dans le cas d’une carte postale qui s’anime et dévoile deux images avec un mouvement de la main.

En utilisant un procédé d’impression artisanal, la sérigraphie, pour introduire une part d’aléatoire, Plante sort l’imagerie lenticulaire de l’esthétique publicitaire. En misant sur la matérialité du médium lenticulaire, l’artiste explore d’autres modalités de mise en mouvement de l’image. Ainsi, trois sculptures proposent une expérience qui déplace l’opposition entre activité et passivité caractérisant le cinéma. Selon une approche qu’il qualifie de cinéplastique, l’image est arrêtée et mise en mouvement grâce au déplacement du regardeur. Ces œuvres invitent le spectateur à prendre conscience que son mouvement est se qui porte le monde à apparaitre. Une réflexion qui trouve aussi ses origines dans la tradition de la sculpture minimaliste de Robert Morris; une pratique qui mise à la fois sur la matérialité de l’œuvre et sur l’expérience du spectateur.

 

À propos de Jonathan Plante

Jonathan Plante est titulaire d’une maîtrise en arts visuels de l’Université du Québec à Montréal. Ses œuvres ont été présentées à l’occasion d’expositions individuelles à la Galerie de l’UQAM, à la Galerie Division, au Musée d’art contemporain des Laurentides de même qu’à De Ateliers à Amsterdam. Il a également participé à différentes expositions collectives au Québec, aux États-Unis ainsi qu’aux Pays-Bas. En 2017, L’œil de poisson à Québec présente son exposition solo intitulé L’immobile. En 2013, l’artiste réalise Lapincyclope, la première d’une série d’expositions destinées à un jeune public présenté par VOX — Centre de l’image contemporaine à Montréal, en plus de prendre part à la Triennale québécoise de 2008. Ses œuvres font aujourd’hui partie de plusieurs collections publiques et privées dont celles du Musée d’art contemporain de Montréal et du Musée national des beaux-arts du Québec. Jonathan Plante vit et travaille à Montréal.

Where am I?

You are currently viewing the archives for janvier, 2018 at Galerie Hugues Charbonneau.