Facebook
Instagram

Interdépendance/Indispensabilité : Benoit Aquin, Maria Hupfield et Karen Tam

avril 30th, 2018 § 0 comments § permalink

 

Vernissage le 2 mai de 17 h à 19h

Benoit Aquin
Téléphones intelligents No.22. Los Angeles (série Anton Bequii ou La dimension éthérique du réseau), 2016
Impression numérique à pigments de qualité archive
Archival digital pigment print
Edition 5
102 x 152 cm (40’’ x 60’’)

L’exposition de groupe réunit les artistes Benoit Aquin, Maria Hupfield et Karen Tam, lesquels proposent différentes approches pour aborder le thème de l’équilibre des forces entre la personne, l’artefact, l’espace et l’histoire. Que ce soit par le soi et l’autre ou à la suite d’une manipulation physique ou numérique de l’objet artistique, la reconstitution s’avère un geste politique qui nous permet de vivre simultanément l’expérience du passé et du présent et possède la capacité de transformer et de déformer notre compréhension des événements historiques et des peuples. En s’emparant des méthodes de reconstitution, les artistes remettent en cause la production et la consommation typique du soi et du corps (Maria Hupfield), de l’information et du savoir (Benoit Aquin) et de la culture (Karen Tam) afin d’y résister.

Maria Hupfield reprend sa série de photographies performative Counterpoint — où deux figures (le soi et l’autre) réagissent à la présence de l’une et de l’autre ainsi qu’aux lieux dans lesquels elles se trouvent. Elle modifie toutefois les photographies originales à l’aide de découpes de feutre qu’elle appose sur les photographies originales, obscurcissant de la sorte l’un des personnages. L’artiste réaffirme ainsi une identité en particulier et s’oppose aux pratiques de domination et de contrôle social.

Maria Hupfield
Resistance on All Fronts, 2007-2018
Épreuve chromogène et feutre industriel
C-print and industrial felt
Edition : unique
Photo: 102 x 76 cm (40” x 30”)

La figure du double est également présente dans l’œuvre de Benoit Aquin qui porte sur la vie et le travail du photographe Anton Bequii — un alter ego dont le nom est l’anagramme de Benoit Aquin. Documentant une existence et une réalité en parallèle, les photographies d’autofiction de Bequii sont des contre-espaces aux illusions et à la transmission de la (dés-) information dystopiques qui nous parvient des médias de masse.

On retrouve ce mimétisme dans les sculptures en papier mâché de Karen Tam qui activent des artefacts historiques par le truchement de leurs répliques ainsi que dans ses découpages à la fumée décrivant des guerrières de l’histoire et du folklore chinois comme des dieux des portes qui éloignent les esprits malins et les influences diaboliques. Par ces personnages calqués et ces objets répliqués, Tam remet en question les modes de production et d’interprétation culturelles.

Karen Tam
A Double Stream of Tears, 2018
Techniques mixtes
Mixed media
64 x 23 x 23 cm (25 1/4” x 9” x 9”) ch/ea

Benoit Aquin : 10e anniversaire du ‘‘Dust Bowl’’ chinois

mai 2nd, 2017 § 0 comments § permalink

Benoit Aquin, 10e anniversaire du Dust Bowl chinois [exposition_exhibition]
2017, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada

La galerie Hugues Charbonneau est fière d’exposer les six photographies tirées de la série du “Dust Bowl” chinois (2006-2008) de Benoit Aquin qui reviennent en sol montréalais suite à la rétrospective du Prix Pictet au Musée Mouravieff-Apostol de Moscou. L’exposition célèbrera le 10e anniversaire d’une série photographique, portant sur la désertification d’origine humaine du nord de la Chine et de la Mongolie-Intérieure, qui a été récompensée par de nombreux honneurs internationaux.

Benoit Aquin La motocyclette, Mongolie Intérieure (Le Dust Bowl chinois), 2006 Impression numérique à pigments de qualité archive Archival pigment print Éd. 7 : 81 x 122 cm (32

Benoit Aquin
La motocyclette, Mongolie Intérieure (Le Dust Bowl chinois), 2006
Impression numérique à pigments de qualité archive
Archival pigment print
Éd. 7 : 81 x 122 cm (32″ x 48″)
Éd. 5 : 101 x 152 cm (40″ x 60″)

Le ‘’Dust Bowl’’ chinois

Benoit Aquin parcourt le monde depuis plus de vingt-cinq ans pour faire de l’image un témoin poignant du rapport, souvent conflictuel, de l’humain au territoire. Son travail allie, dans un équilibre maîtrisé, certains traits de la photographie documentaire à ceux de la photographie en art actuel. Il joue sur cette tension, sur ce floue aux frontières des disciplines et des vocabulaires formels pour mettre en lumière des phénomènes liés à des crises écologiques et humanitaires, inscrivant ainsi les séries qu’il créée dans la tradition de la photographie engagée.

Le succès de l’approche photographique d’Aquin dans cette série repose autant sur la pertinence de son propos environnemental que sur son originalité formelle. Sa forte signature visuelle est caractérisée par une luminosité dorée énigmatique, à la fois inquiétante et envoutante. L’artiste détourne sa caméra des images chocs unidimensionnelles, privilégiant des compositions en courtepointes, complexes et décentrées, qui mettent en scène simultanément les multiples forces et énergies en jeu : les effets sur les sols agricoles des grands besoins alimentaires de la Chine, une nature déséquilibrée qui déchaine ses tempêtes de sable, la migration des populations rurales vers les villes, les austères stratégies d’urbanisme communistes.

La série Le “Dust Bowl” chinois a été récompensée par la National Magazine Award Silver Medal for Photojournalism and Photo Essays puis par le prestigieux Prix Pictet. Benoit Aquin s’est aussi mérité le prix Antoine-Desilets (2006), le Canadian National Newspaper Award (2007) et le Grand Prix Lux (2007)

Benoit Aquin Tempête à Hongsibao, Chine (série Le Dust Bowl chinois), 2007 Impression numérique à pigments de qualité archive Archival pigment print Éd. 5 : 81 x 122 cm (32

Benoit Aquin
Tempête à Hongsibao, Chine (série Le Dust Bowl chinois), 2007
Impression numérique à pigments de qualité archive
Archival pigment print
Éd. 5 : 81 x 122 cm (32″ x 48″)
Éd. 7 : 101 x 152 cm (40″ x 60″)

Biographie de Benoit Aquin

Depuis 1988, après ses études à la New England School of Photography de Boston, Benoit Aquin a pris part à plusieurs expositions individuelles et collectives au Canada, aux États-Unis, en France, en Suisse, en Hollande, en Espagne, en Grèce, en Allemagne, en Chine, en Angleterre, en Russie ainsi qu’aux Émirats arabes unis. Soulignons ses expositions au Musée canadien de la photographie (1994); au Musée national des beaux-arts du Québec (1996); au Palais de Tokyo, Paris (2008); au Musée de l’Élisée, Lausanne (2010); au Museum of Photographic arts, Sans Diego (2011); au Musée McCord, Montréal (2013); au Somerset House, Londres (2013); au Musée des beaux-arts de Montréal (2013 et 2015); au FotoDock, Hollande (2014); au Musée Mouravieff-Apostol (2016); ainsi que sa participation au Mois de la Photo à Montréal (1993, 1997, 2003); à la Biennale canadienne du Musée des beaux-arts du Canada (2012, 2017); et aux Rencontres d’Arles en France (1991, 2014). Ses œuvres ont été reproduites dans de nombreux périodiques à travers le monde, nommons le Time Magazine, Canadian Geographic, The Guardian, Foto8, Canadian Art, Walrus Magazine, L’actualité et Art Forum. Il a également participé activement à la publication d’une dizaine de reportages, de monographies ou d’essais photographiques afin de partager ses préoccupations environnementales et humanitaires avec différents publics.

Benoit Aquin Camion en feu (Le Dust Bowl chinois), 2006 Impression numérique à pigments de qualité archive Archival pigment print Éd. 7 : 81 x 122 cm (32

Benoit Aquin
Camion en feu (Le Dust Bowl chinois), 2006
Impression numérique à pigments de qualité archive
Archival pigment print
Éd. 7 : 81 x 122 cm (32″ x 48″)
Éd. 5 : 101 x 152 cm (40″ x 60″)

Les œuvres de Benoit Aquin sont présentes, entre-autres, dans les collections du Musée des beaux-arts de Montréal; du Musée national des beaux-arts du Québec; du Musée canadien de la photographie contemporaine; de la Banque d’œuvre d’œuvres d’art du Canada; du Musée des beaux-arts du Canada; de la Banque Pictet, Genève; du Mouvement Desjardins; de la Banque Nationale; de la Caisse de Dépôt; d’Hydro-Québec; de la Fondation One Drop; de la Library of Congress, Washington D.C.; et de la collection de François Pinault. Benoit Aquin est représenté par la Galeries Hugues Charbonneau, à Montréal.

Benoit Aquin, 10e anniversaire du Dust Bowl chinois [exposition_exhibition] 2017, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada

Benoit Aquin, 10e anniversaire du Dust Bowl chinois [exposition_exhibition]
2017, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada

Benoit Aquin, 10e anniversaire du Dust Bowl chinois [exposition_exhibition] 2017, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada

Benoit Aquin, 10e anniversaire du Dust Bowl chinois [exposition_exhibition]
2017, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada

Confortable insouciance : Benoit Aquin, Cynthia Girard-Renard, Isabelle Hayeur et David Lafrance

juin 1st, 2016 § 0 comments § permalink

Benoit Aquin Genghis Khan, Mongolie (série Le Dust Bowl chinois) Genghis Khan, Mongolia (The Chinese Dust Bowl), 2006 Impression numérique à pigments de qualité archive Archival pigment print Éd. 5 : 61 x 91 cm (24

Benoit Aquin
Genghis Khan, Mongolie (série Le Dust Bowl chinois)
Genghis Khan, Mongolia (The Chinese Dust Bowl), 2006
Impression numérique à pigments de qualité archive
Archival pigment print
Éd. 5 : 61 x 91 cm (24″ x 36”)
Éd. 7 : 81 x 122 cm (32″ x 48″)

Confortable insouciance 

Pour son exposition estivale, la Galerie Hugues Charbonneau propose une sélection d’œuvres qui pointent de manière lucide la conciliation difficile entre le système capitaliste et les luttes écologiques.

À l’évidence, le temps presse alors que l’accélération du réchauffement climatique met en péril des populations humaines, menace la biodiversité ou provoque des phénomènes météorologiques extrêmes… Le déni n’est plus possible. Pourtant, la recherche effrénée de croissance économique et la dépendance actuelle aux énergies fossiles plombent les efforts pour limiter la hausse des températures et la décarbonisation de l’économie. Un virage vers des principes solidaires et durables doit être appliqué à échelle globale, gouvernementale et individuelle.

Cynthia Girard-Renard Décroissance/ Degrowth, 2014 Acrylique sur mousseline de coton Acrylic on muslin  397 x 300 cm (156 1/4

Cynthia Girard-Renard
Décroissance/ Degrowth, 2014
Acrylique sur mousseline de coton
Acrylic on muslin
397 x 300 cm (156 1/4″ x 118″)
(Photo : Guy L’Heureux)

Dans la galerie, Benoit Aquin nous confronte à deux catastrophes environnementales d’origine humaine. D’une part, son célèbre projet Le “Dust Bowl” chinois (2006-2009) nous donne à voir à la désertification de l’ancienne « route de la soie » en Mongolie Intérieure. D’autre part, sa série Mégantic (2013) témoigne du pire déversement pétrolier terrestre survenu à ce jour en Amérique du Nord – désormais emblématique de la gestion désinvolte encadrant le lobby des hydrocarbures. Cynthia Girard-Renard, pour sa part, présente une grande peinture scénique issue du projet Unicorns and Dictators (2014) présenté à la Fondation Esker, Calgary. Y pose frontalement un personnage hybride rappelant la figure du trickster avec pour oreilles des usines en pleine action. Il est entouré de lapins déclamant leur inquiétude au sujet de l’avenir, et de nuages sur lesquels sont inscrits des mots comme : nature, profit capital…

Isabelle Hayeur Écume d'étang (série Underworld), 2015 Édition 5 127 x 91 cm (50

Isabelle Hayeur
Écume d’étang (série Underworld), 2015
Édition 5
127 x 91 cm (50″ x 36″)

Isabelle Hayeur nous transporte sous l’eau avec sa série de longue haleine Underworlds (2008-2015) qui révèle des paysages aquatiques dont les écosystèmes ont été complètement déréglés. Cet angle de vue inhabituel rend compte efficacement de la dégradation des plans d’eau attribuable à l’urbanisation et à l’industrialisation massives. Enfin, David Lafrance à travers sa sérieEarthships (2015) se penche sur les maisons autosuffisantes du même nom en juxtaposant de miniatures scènes bucoliques; et des interprétations schématiques ou abstraites des systèmes écoénergétiques de ces domiciles. Lafrance nous invite à réfléchir sur ce paradis vert, certes fantasmé, mais qui s’oppose diamétralement à notre hyperconsommation et à notre dépendance technologique.

David Lafrance Earthship 07, 2015 Huile sur panneau Oil on panel 15 x 20 cm (6

David Lafrance
Earthship 07, 2015
Huile sur panneau
Oil on panel
15 x 20 cm (6″ x 8″)

Le titre de cette exposition a été inspiré par l’article « La confortable inconscience » de Josée Blanchette paru au Devoir le 26 février dernier.

L’image signée – Benoit Aquin, Alain Paiement, Jonathan Plante, Chloe Lum & Yannick Desranleau (Séripop)

août 27th, 2015 § 0 comments § permalink

Cocktail d’ouverture le 12 octobre de 15 h à 17 h en présence des artistes

Benoit Aquin Coq  No 5 (série L’agriculture au Québec), Rooster No 5 (Agriculture in Québec) 2014 Impression numérique à pigments de qualité archive Archival digital pigment print Édition 5 : 81 x 122 cm (32

Benoit Aquin
Coq No 5 (série L’agriculture au Québec), Rooster No 5 (Agriculture in Québec)
2014
Impression numérique à pigments de qualité archive
Archival digital pigment print
Édition 5 : 81 x 122 cm (32″ x 48″)
Édition 5 : 101 x 152 cm (40″ x 60″)

La Galerie Hugues Charbonneau amorce sa nouvelle saison avec une exposition en réponse au Mois de la Photo à Montréal 2015 dont le thème est la post-photographie. L’image signée rassemble les artistes Benoit Aquin, Alain Paiement, Jonathan Plante et le collectif Seripop (Chloe Lum & Yannick Desranleau) dans une exposition dont les œuvres affirment, chacune par des moyens distincts, la présence et le rôle de l’auteur dans l’image.

Alain Paiement, Pluriels, 2015 Impression jet d’encre sur polyester Ink jet prin on polyester 248 x 312 cm (98 ‘’ x 123 3/4 ‘’)

Alain Paiement, Pluriels, 2015
Impression jet d’encre sur polyester
Ink jet prin on polyester 248 x 312 cm (98 ‘’ x 123 3/4 ‘’)

La post-photographie est un état de la photographie contemporaine qui serait caractérisé par l’accessibilité aux nouvelles technologies ainsi que par la multiplication des plateformes Web ou des applications numériques permettant le partage d’images en réseaux. Pensons à Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter, etc., autant d’outils de création et de diffusion qui bousculent l’originalité et l’intégrité de l’œuvre photographique en art contemporain. Le Mois de la Photo propose une sélection d’artistes qui façonnent le canon esthétique que semblent imposer ces nouveaux outils.

Jonathan Plante, Microcinéma, 2015 Peinture acrylique sur  feuilles lenticulaires Acrylic paint on lenticular sheets 244 x 366 cm (96

Jonathan Plante, Microcinéma, 2015
Peinture acrylique sur feuilles lenticulaires
Acrylic paint on lenticular sheets
244 x 366 cm (96″ x 144″)

La Galerie Hugues Charbonneau invite à considérer la question sous un autre angle : l’effacement de l’auteur et la mise en danger de l’art qu’entraînerait cette condition post-photographique y sont renversés. L’exposition L’image signée réunie des œuvres qui, au contraire, donnent à voir la « main » des artistes attestant de la fabrication de l’image. Chacune d’entre elles interroge les limites de la photographie et, ce faisant, affirme son ancrage dans l’art actuel à la lumière de notre nouvelle relation aux images. Benoit Aquin trahit sa présence par l’usage d’un puissant flash; Alain Paiement compose un vertigineux ensemble d’images sphériques; Jonathan Plante trompe l’œil en peignant l’image en mouvement; et Seripop déconstruit la bidimensionnalité de la photographie en sculpture.

Toutes et tous, ils signent l’image, une image qui fait encore le pari de son unicité malgré la prolifération photographique actuelle.

Yannick Desranleau et Chloe Lum (SÉRIPOP), Big Sack I, 2015 Jet d’encre sur banière de vinyle, acier et techniques mixtes Inkjet on banner vinyl, steel, mixed media 228 x 294 x 76 cm (89 3/4 ‘’ x 115, 3/4 ‘’x 30 ‘’)

Yannick Desranleau et Chloe Lum (SÉRIPOP), Big Sack I, 2015
Jet d’encre sur banière de vinyle, acier et techniques mixtes
Inkjet on banner vinyl, steel, mixed media
228 x 294 x 76 cm (89 3/4 ‘’ x 115, 3/4 ‘’x 30 ‘’)

Vues de l’exposition :

L'image signée (exposition_exhibition), 2015, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

L’image signée (exposition_exhibition), 2015, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

L'image signée (exposition_exhibition), 2015, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

L’image signée (exposition_exhibition), 2015, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

L'image signée (exposition_exhibition), 2015, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

L’image signée (exposition_exhibition), 2015, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

ÉCHO 2 : L’histoire à contre-courant

mai 24th, 2014 § 0 comments § permalink

Écho 2, 2014, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal

Écho 2, 2014, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal

Trevor Gould, installation, Écho 2, 2014, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal

Trevor Gould, installation, Écho 2, 2014, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal

Maria Hupfield, installation, 2014, Écho 2, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal

Maria Hupfield, installation, 2014, Écho 2, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal

Karen Tam, Chinese Fever, 2014, installation, Écho 2, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal

Karen Tam, Chinese Fever, 2014, installation, Écho 2, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal

Benoit Aquin Carnaval VIII, Jacmel (Haïti) 2011 Impression numérique à pigments qualité archive Archival pigment print Éd. 7, 32″ x 48″ Éd. 5, 40″ x 60″

Benoit Aquin
Carnaval VIII, Jacmel (Haïti)
2011
Impression numérique à pigments qualité archive
Archival pigment print
Éd. 7, 32″ x 48″
Éd. 5, 40″ x 60″

Trevor Gould The Man who Walked Over the Moon 2008 Aquarelle Watercolour 41 x 31 cm (16

Trevor Gould
The Man who Walked Over the Moon
2008
Aquarelle
Watercolour
41 x 31 cm (16″ x 12,25″)

Trevor Gould Heritage, 2014 Aquarelle Watercolour 51 x 36 cm (20” x 14 ¼”)

Trevor Gould
Heritage, 2014
Aquarelle
Watercolour
51 x 36 cm (20” x 14 ¼”)

Trevor Gould Echo 1, 2014 Aquarelle Watercolour 23 x 30 cm (9” x 12”)

Trevor Gould
Echo 1, 2014
Aquarelle
Watercolour
23 x 30 cm (9” x 12”)

Maria Hupfield Step (Plural Positions series #14) 2014 Épreuve numérique de niveau archive, feutre et médium acrylique Archival inkjet print, felt and acrylic medium 28 x 22 cm (11

Maria Hupfield
Step (Plural Positions series #14)
2014
Épreuve numérique de niveau archive, feutre et médium acrylique
Archival inkjet print, felt and acrylic medium
28 x 22 cm (11″ x 8,5″)
Éd. unique

Maria Hupfield Seven (Plural Positions series #13) 2014 Feutre et fil de coton Felt and cotton tread 28 x 22 cm (11

Maria Hupfield
Seven (Plural Positions series #13)
2014
Feutre et fil de coton
Felt and cotton tread
28 x 22 cm (11″ x 8,5″)
Éd. unique

Maria Hupfield Universal Parallels 2014 Feutre, fil à coudre Felt, sowing tread 30 x 31 x 39 cm (12” x 12 ¼” x 15 ½”) Éd. unique

Maria Hupfield
Universal Parallels
2014
Feutre, fil à coudre
Felt, sowing tread
30 x 31 x 39 cm (12” x 12 ¼” x 15 ½”)
Éd. unique

David Lafrance Video poker 2014 Huile sur toile Oil on canvas 203 x 183 cm (80

David Lafrance
Video poker
2014
Huile sur toile
Oil on canvas
203 x 183 cm (80″ x 72″)
(Photo : Éliane Excoffier)

David Lafrance Nuit d'élections 2014 Acrylique sur papier Acrylic on paper 76 x 56 cm (30

David Lafrance
Nuit d’élections
2014
Acrylique sur papier
Acrylic on paper
76 x 56 cm (30″ x 22″)

Karen Tam I May Flirt a Little, but I'm no Yellow Peril 2009 Tissu en vinyl doré Gold vinyl fabric 90 x 40,5 cm (35,5

Karen Tam
I May Flirt a Little, but I’m no Yellow Peril
2009
Tissu en vinyl doré
Gold vinyl fabric
90 x 40,5 cm (35,5″ x 16″)
Éd. 5

Karen Tam The New Old Comet—A Phenomenon Now Visible 2006 Papier doré découpé Gold paper-cutout 13 x 68 cm (5.12

Karen Tam
The New Old Comet—A Phenomenon Now Visible
2006
Papier doré découpé
Gold paper-cutout
13 x 68 cm (5.12″ x 26.77″)
Éd. 4

Karen Tam  Do you mind if I smoke? 2008 Tissu en vinyl doré Gold vinyl fabric 30 x 30 cm (11.81

Karen Tam
Do you mind if I smoke?
2008
Tissu en vinyl doré
Gold vinyl fabric
30 x 30 cm (11.81″ x 11.81″)
Éd.: 5

Karen Tam  Peeping Tom 2008 Papier doré découpé Gold paper-cutout 43 x 61 cm (24

Karen Tam
Peeping Tom
2008
Papier doré découpé
Gold paper-cutout
43 x 61 cm (24″ x 16.93″)
Éd. : 5

L’artiste Karen Tam tient à remercier le Conseil des arts du Canada.

CCFA_RGB_colour_f

ÉCHO I : Benoit Aquin, Tammi Campbell, Alain Paiement, Jonathan Plante, Jean-Benoit Pouliot, Séripop, Ève K. Tremblay et Julie Trudel

avril 6th, 2014 § 0 comments § permalink

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Alain Paiement Cadran 3, 2014 épreuve numérique aux pigments digital pigment print éd. 5,  image 30

Alain Paiement
Cadran 3, 2014
épreuve numérique aux pigments
digital pigment print
éd. 5,
image 30″ x 30″ (papier_paper 36″ x 36″)

Alain Paiement Cadran 2, 2014 épreuve numérique aux pigments digital pigment print éd. 5, image 30″ x 30″ (papier_paper 36″ x 36″)

Alain Paiement
Cadran 2, 2014
épreuve numérique aux pigments
digital pigment print
éd. 5,
image 30″ x 30″ (papier_paper 36″ x 36″)

Ève k. Tremblay, Clair Obscur dans l'atelier de mon père #2 (prisme et rideau de douche), 2013, épreuve numérique, archival digital print, 20

Ève k. Tremblay, Clair Obscur dans l’atelier de mon père #2 (prisme et rideau de douche), 2013, épreuve numérique, archival digital print, 20″ x 14″, Ed 5 +2AP (+ Ed 5 + 2AP, 50″ x 33″)

Ève K. Tremblay Clair Obscur dans l'atelier de mon père #2 (prisme sur vase), 1996 (imprimé_printed 2013) épreuve numérique archival digital print 20

Ève K. Tremblay
Clair Obscur dans l’atelier de mon père #2 (prisme sur vase), 1996 (imprimé_printed 2013)
épreuve numérique
archival digital print
20″ x 14″, Ed 5 +2AP
(+ 50″ x 33″, Ed 5 + 2AP)

Jean-Benoit Pouliot, Sans titre, 2014 acrylic sur toile acrylic on canvas 67

Jean-Benoit Pouliot, Sans titre, 2014
acrylic sur toile
acrylic on canvas
67″ x 52″

Jonathan Plante Volonté, accident et désir, 2013  peinture acrylique sur plastique lenticulaire acrylic paint on lenticular plastic 36 ½” x 23 ¾” (93 x 60 cm)

Jonathan Plante
Volonté, accident et désir, 2013
peinture acrylique sur plastique lenticulaire
acrylic paint on lenticular plastic
36 ½” x 23 ¾” (93 x 60 cm)

Julie Trudel Déploiement BNN 2014 Gesso et acrylique sur MDF, marouflé sur contreplaqué  Gesso and acrylic on MDF mounted on plywood 60 x 74 cm (24” x 29”)

Julie Trudel
Déploiement BNN
2014
gesso et acrylique sur MDF, marouflé sur contreplaqué
gesso and acrylic on MDF mounted on plywood
60 x 74 cm (24” x 29”)

Benoit Aquin Lac-Mégantic, 2013 impression numérique à pigments qualité archive  archival pigment print Éd. 7,  32

Benoit Aquin
Lac-Mégantic, 2013
impression numérique à pigments qualité archive
archival pigment print
Éd. 7, 32″ x 48″
Éd. 5, 40″ x 60″

Tammi Campbell, What You See Is What You See (After Stella), 2014 acrylique sur carton musée,  acrylic on museum board  121.92 x 121.92 cm (48” x 48”)

Tammi Campbell, What You See Is What You See (After Stella), 2014
acrylique sur carton musée,
acrylic on museum board
121.92 x 121.92 cm (48” x 48”)

Tammi Campbell, Paper series, 2014 acrylique sur carton musée acrylic on museum board 39 x 33 cm (15.5” x 13”)

Tammi Campbell, Paper series, 2014
acrylique sur carton musée
acrylic on museum board
39 x 33 cm (15.5” x 13”)

Séripop (Chloe Lum and Yannick Desranleau) Riffed an Utterance, 2014 Papier sérigraphié, caoutchouc, palettes, MDF, Formica, Tyvek, polyéthylène Screenprinted paper, rubber, palettes, MDF, Formica, Tyvek, polyethylene Dimensions variables _ Variable dimensions  777 x 226 x 81 cm (306” x 89” x 32”)

Séripop (Chloe Lum and Yannick Desranleau)
Riffed an Utterance, 2014
Papier sérigraphié, caoutchouc, palettes, MDF, Formica, Tyvek, polyéthylène
Screenprinted paper, rubber, palettes, MDF, Formica, Tyvek, polyethylene
Dimensions variables _ Variable dimensions
777 x 226 x 81 cm (306” x 89” x 32”)

Art Toronto 2013 : Kiosque #1214

octobre 17th, 2013 § 0 comments § permalink

Metro Toronto Convention Centre

Benoit Aquin, La motocyclette, Mongolie Intérieure (Le Dust Bowl chinois), 2006, impression digitale, digital print, éd 5/7, 32

Benoit Aquin, La motocyclette, Mongolie Intérieure (Le Dust Bowl chinois), 2006, impression digitale, digital print, éd 5/7, 32″ x 48″

Marie-Claude Bouthilier, Mégalithe 06, 2013, carbone et acrylique sur toile, carbon and acrylic on canvas, 60

Marie-Claude Bouthilier, Mégalithe 06, 2013, carbone et acrylique sur toile, carbon and acrylic on canvas, 60″ x 48″

 Tammi Campbell, What You See Is What You See (after Stella 01), 2013, acrylic sur carton musée, acrylic on museum board, 40


Tammi Campbell, What You See Is What You See (after Stella 01), 2013, acrylic sur carton musée, acrylic on museum board, 40″ x 56″

Trevor Gould, Philosophies Self Image (in the style of Gabriel von Max), aquarelle, watercolor, 24

Trevor Gould, Philosophies Self Image (in the style of Gabriel von Max), aquarelle, watercolor, 24″ x 18″ ch/ea

Alain Paiement, Cadran, 2013, Impression numérique sur dibond, Digital print on dibond, éd 5, image: 30'' x 30'', papier: 35'' x 35'' (ch/ea)

Alain Paiement, Cadran, 2013, Impression numérique sur dibond, Digital print on dibond, éd 5, image: 30” x 30”, papier: 35” x 35” (ch/ea)

Jean-Benoît Pouliot, Sans titre 2013g, 2013,  acrylique sur toile, acrylic on canva, 48

Jean-Benoît Pouliot, Sans titre 2013g, 2013, acrylique sur toile, acrylic on canva, 48″ x 36″

Séripop, Sans Titre (Deux Têtes Noires), 2011-2012, sérigraphie sur papier, silkscreen on paper, éd 25, 18

Séripop, Sans Titre (Deux Têtes Noires), 2011-2012, sérigraphie sur papier, silkscreen on paper, éd 25, 18″ x 23,5″

̀ve K. Tremblay Study for Dancing Books (Triumph Over The Fear of Collapse -­‐ Spine #3, 4 and 6), 2011 c­‐print, edition of 5, 15

̀Ève K. Tremblay
Study for Dancing Books (Triumph Over The Fear of Collapse -­‐ Spine #3, 4 and 6), 2011
c­‐print, edition of 5, 15″ x 15″ each

Julie Trudel, Croisements (T123F123M), 2013, acrylique sur contreplaqué, acrylic on panel, 32

Julie Trudel, Croisements (T123F123M), 2013, acrylique sur contreplaqué, acrylic on panel, 32″ x 40″

> SITE INTERNET DE LA FOIRE

Foire Papier 13

avril 26th, 2013 § Commentaires fermés sur Foire Papier 13 § permalink

Du 26 au 28 avril 2013
(soirée d’ouverture VIP le jeudi 25 avril)
À l’angle des rues De Bleury et Sainte-Catherine
www.papiermontreal.com

Benoit Aquin, La motocyclette, Mongolie Intérieure (Le Dust Bowl chinois), 2006, impression digitale, digital print, éd 7, 32

Benoit Aquin, La motocyclette, Mongolie Intérieure (Le Dust Bowl chinois), 2006, impression digitale, digital print, éd 7, 32″ x 48″ (+ éd 5, 40″ x 60″)

Marie-Claude Bouthillier, Grand bleu «mcb», 2003,  encaustique et encre sur papier, encaustic and ink on paper, 98 1/2

Marie-Claude Bouthillier, Grand bleu «mcb», 2003, encaustique et encre sur papier, encaustic and ink on paper, 98 1/2″ x 48″

Tammi Campbell, from Circle Tape series (april 2012 B), 2012, acrylique sur carton musée, acrylic on museum board, 38

Tammi Campbell, from Circle Tape series (april 2012 B), 2012, acrylique sur carton musée, acrylic on museum board, 38″ x 32″

Michael Flomen, Genesis 6, 2009, photogramme unique, unique photogram, 24

Michael Flomen, Genesis 6, 2009, photogramme unique, unique photogram, 24″ x 20″

Trevor Gould, God's Window (diptyque), 2012, aquarelle et chrome sur papier, watercolor and chrome on paper, 20

Trevor Gould, God’s Window (diptyque), 2012, aquarelle et chrome sur papier, watercolor and chrome on paper, 20″ x 14″ ch/ea

David Lafrance, Concert en plein air 04, 2012, crayon et encre sur papier, pencil and ink on paper, 11

David Lafrance, Concert en plein air 04, 2012, crayon et encre sur papier, pencil and ink on paper, 11″ x 15″

Alain Paiement, Doubles lunes, (stéréoscopies asynchrones), 2012 épreuve digitale sur papier hahnemüller photo rag baryta monté sur alupanel digital print on hahnemüller photo rag baryta paper mounted on alupanel, éd 5, 18

Alain Paiement, Doubles lunes, (stéréoscopies asynchrones), 2012 épreuve digitale sur papier hahnemüller photo rag baryta monté sur alupanel digital print on hahnemüller photo rag baryta paper mounted on alupanel, éd 5, 18″ x 18″

Joyce Pensato, Porky (from the Wanted series), 2003, peinture émail sur papier, enamel paint on paper, 17

Joyce Pensato, Porky (from the Wanted series), 2003, peinture émail sur papier, enamel paint on paper, 17″ x 14 1/4″

Jean-Benoit Pouliot, Sans titre (scaccato) 2013, acrylique et crayon sur papier mylar, acrylic and pencil on mylar paper, 50

Jean-Benoit Pouliot, Sans titre (scaccato) 2013, acrylique et crayon sur papier mylar, acrylic and pencil on mylar paper, 50″ x 36″

Séripop, Sans titre (Deux têtes noires), 2011-2012, sérigraphie sur papier, silkscreen on paper, éd 25, 18

Séripop, Sans titre (Deux têtes noires), 2011-2012, sérigraphie sur papier, silkscreen on paper, éd 25, 18″ x 23,5″

Ève K. Tremblay,

Ève K. Tremblay, “Études pour Dancing Books (Triumph Over The Fear of Collapse – Spine #2), 2011, érpeuve chromogène, c-print, éd 5, 15″ x 15”

Le temps s’est arrêté : Benoit Aquin, Tammi Campbell, Karine Payette, Jonathan Plante

janvier 12th, 2013 § Commentaires fermés sur Le temps s’est arrêté : Benoit Aquin, Tammi Campbell, Karine Payette, Jonathan Plante § permalink

Le temps s'est arrêté - Time Has Stopped, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, 2012, photo Éliane Excoffier

Le temps s’est arrêté – Time Has Stopped, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, 2012 (photo Éliane Excoffier)

Benoit Aquin, L'envolée, 2010, épreuve digitale, digital print, éd. 3/5, 32

Benoit Aquin, L’envolée, 2010, épreuve digitale, digital print, éd. 3/5, 32″ x 48″ (+ éd. 5, 24″ x 36″) (+ éd. 2, 20″ x 30″)

Karine Payette, Juste avant, 2013, installation, tapis, chat naturalisé, bois, disque de lévitation magnétique, installation, carpet, taxidermie cat, wood, magnetic levitation disc, 62

Karine Payette, Juste avant, 2013, installation, tapis, chat naturalisé, bois, disque de lévitation magnétique, installation, carpet, taxidermie cat, wood, magnetic levitation disc, 62 ” x 74″ x 18 ” (photo Éliane Excoffier)

Karine Payette, Moment d'incertitude I, 2012,  impression numérique, digital print, éd. 4, 35.5

Karine Payette, Moment d’incertitude I, 2012, impression numérique, digital print, éd. 4, 35.5″ x 26.5″

Le temps s'est arrêté - Time Has Stopped, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, 2012, (photo Éliane Excoffier)

Le temps s’est arrêté – Time Has Stopped, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, 2012, (photo Éliane Excoffier)

Benoit Aquin, Tempête è Hongsibao, Chine (Le Dust Bowl chinois), 2007, impression digitale, digital print, éd 7, 40

Benoit Aquin, Tempête è Hongsibao, Chine (Le Dust Bowl chinois), 2007, impression digitale, digital print, éd 7, 40″ x 60″ (+ éd 5, 32″ x 48″)

Benoit Aquin, Berger a Wuwei, Chine (Le Dust Bowl chinois), 2006, impression digitale, digital print, éd 7, 32

Benoit Aquin, Berger a Wuwei, Chine (Le Dust Bowl chinois), 2006, impression digitale, digital print, éd 7, 32″ x 48″ (+ éd 5, 40″ x 60″)

Jonathan Plante, Treesome, 2008, bois, wood,19.5

Jonathan Plante, Treesome, 2008, bois, wood,19.5″ x 31.5″ x 18″ (photo Éliane Excoffier)

Le temps s'est arrêté - Time Has Stopped, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, 2012, (photo Éliane Excoffier)

Le temps s’est arrêté – Time Has Stopped, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, 2012, (photo Éliane Excoffier)

Tammi Campbell, from Work in Progress series (Banff2012h), 2012, acrylique sur carton musée, acrylic on museum board, 38

Tammi Campbell, from Work in Progress series (Banff2012h), 2012, acrylique sur carton musée, acrylic on museum board, 38″ x 32″

Tammi Campbell, from Work in Progress series (Banff2012h) (détail), 2012, acrylique sur carton musée, acrylic on museum board, 38

Tammi Campbell, from Work in Progress series (Banff2012h) (détail), 2012, acrylique sur carton musée, acrylic on museum board, 38″ x 32″

Where Am I?

You are currently browsing entries tagged with Benoit Aquin at Galerie Hugues Charbonneau.