Facebook
Instagram

Jean-Benoit Pouliot — L’image souple : Inclinaisons et déclinaisons

mars 10th, 2017 § 0 comments § permalink

Jean-Benoit Pouliot Lunettes superposantes, 2016 Lunettes modifiées et miroirs Modified glasses and mirror

Jean-Benoit Pouliot
Lunettes superposantes, 2016
Lunettes modifiées et miroirs
Modified glasses and mirror

La Galerie Hugues Charbonneau est heureuse de présenter une nouvelle exposition de Jean-Benoit Pouliot pour laquelle celui-ci a privilégié une approche conceptuelle et réflexive de l’objet tableau. Les différents états de cette recherche se matérialisent tantôt en photographie, tantôt en peinture sinon en installation ou en sculpture.

L’image soupleest un projet qui explore la relation image/objet par une réflexion active sur les conditions contemporaines d’apparition, de transformation et de diffusion de l’image. Jean-Benoit Pouliot prend comme point de départ sa propre production de tableaux abstraits desquels il cherche à libérer les images qu’ils portent ; ces dernières deviendraient dès lors libres, souples, et continueraient à cheminer indépendamment de leur support premier. Là où le tableau s’arrête, l’image continue-t-elle ? Si oui, sous quelles formes ? Dans quels espaces ?

Jean-Benoit Pouliot Glissement découpé 1, 2015 Impression jet d’encre sur papier glacé opaque, monté sous plexi sans reflet, sur sintra Ink jet print on glossy opaque paper, mounted under plexi without reflexion, on sintra 36 x 32 cm (14’’ x 12 1/2’’)

Jean-Benoit Pouliot
Glissement découpé 1, 2015
Impression jet d’encre sur papier glacé opaque, monté sous plexi sans reflet, sur sintra
Ink jet print on glossy opaque paper, mounted under plexi without reflexion, on sintra
36 x 32 cm (14’’ x 12 1/2’’)

L’image est aujourd’hui aisément détachable de sa réalité physique première : elle peut voyager, apparaître et disparaître sur demande selon le véhicule numérique qui la transporte. Jean-Benoit Pouliot a voulu contenir cette nouvelle ubiquité des images en prenant lui-même en charge quelques deuxièmes vies de ses tableaux dans d’hypothétiques trajectoires. Les manipulations qu’il opère sondent en profondeur le rapport physique que le tableau pose intrinsèquement entre l’image et l’objet. Il provoque dans la galerie un jeu d’échos entre les toiles et leurs déclinaisons photographiques, textuelles ou sculpturales. Les tableaux ont été numérisés, étirés, découpés, photocopiés, passés sous microscope ou décrits en mots.Cette approche sur divers fronts lui permet de mettre en évidence les limites et les impacts des médias numériques sur notre rapport à l’image. Jean-Benoit Pouliot met en scène ses tableaux et par le fait même recadre notre regard sur ceux-ci. En réfléchissant l’image par le tableau, il propose de prendre le temps de « re-voir » le tableau par l’image.

Jean-Benoit Pouliot Sans-titre, 2017 Acrylique sur toile Acrylic on canvas 35,5 x 27,9 cm (14” x 11”)

Jean-Benoit Pouliot
Sans-titre, 2017
Acrylique sur toile
Acrylic on canvas
35,5 x 27,9 cm (14” x 11”)

Jean-Benoit Pouliot

Autodidacte, Jean-Benoit Pouliot (n. 1975) amorce sa carrière artistique au début des années 2000 par l’entremise de la gravure. La peinture acquiert une place centrale dans sa pratique à compter de 2008, et depuis, Pouliot a pris part à plusieurs expositions individuelles et collectives au Québec et à New York. Il a également participé à la Nuit Blanche Toronto (2016), à la manifestation d’art public Aires libres à Montréal (2014), à l’événement Peinture Extrême à Montréal (2013 et 2010) ainsi qu’au festival Mois Multi 10 à Québec (2009). Ses œuvres sont présentes au sein de plusieurs collections privées et institutionnelles : Musée national des beaux-arts du Québec, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Banque Nationale, Banque de Montréal, Banque TD, Mouvement Desjardins et Collection du Cirque du Soleil, entre autres.

Jean-Benoit Pouliot, L'image souple : Inclinaisons et déclinaisons [exposition_exhibition], 2017, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

Jean-Benoit Pouliot, L’image souple : Inclinaisons et déclinaisons [exposition_exhibition], 2017, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

Jean-Benoit Pouliot, L'image souple : Inclinaisons et déclinaisons [exposition_exhibition], 2017, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

Jean-Benoit Pouliot, L’image souple : Inclinaisons et déclinaisons [exposition_exhibition], 2017, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

Jean-Benoit Pouliot, L'image souple : Inclinaisons et déclinaisons [exposition_exhibition], 2017, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

Jean-Benoit Pouliot, L’image souple : Inclinaisons et déclinaisons [exposition_exhibition], 2017, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

Jean-Benoit Pouliot, L'image souple : Inclinaisons et déclinaisons [exposition_exhibition], 2017, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

Jean-Benoit Pouliot, L’image souple : Inclinaisons et déclinaisons [exposition_exhibition], 2017, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

Écrans : Maryse Goudreau, Trevor Gould, Jean-Benoit Pouliot, Lucie Robert et Julie Trudel

juin 26th, 2015 § 0 comments § permalink

Maryse Goudreau Manifestation pour la mémoire des quais (détail) 2011 Négatif de verre au collodion humide numérisé, Impression jet d’encre, papier baryté Digitaslised collodion glass negative, inkjet print  Ed. 5 2 comp. : 100 cm x 80 cm ch. | ea.

Maryse Goudreau
Manifestation pour la mémoire des quais (détail)
2011
Négatif de verre au collodion humide numérisé, Impression jet d’encre, papier baryté
Digitaslised collodion glass negative, inkjet print
Ed. 5
2 comp. : 100 cm x 80 cm ch. | ea.

La Galerie Hugues Charbonneau marque sa saison estivale par une exposition collective réunissant les artistes Trevor Gould, Jean-Benoit Pouliot et Julie Trudel ainsi que Maryse Goudreau et Lucie Robert, invitées pour l’occasion. Écransrassemblent des œuvres qui revoient les limites du concept de l’écran selon différentes modalités tantôt picturales, tantôt historiques, physiques ou politiques.

Trevor Gould To be titled 2015 Aquarelle Watercolour 61 x 46 cm (24’’ x 18’’)

Trevor Gould
To be titled
2015
Aquarelle
Watercolour
61 x 46 cm (24’’ x 18’’)

L’écran détient le pouvoir paradoxal de révéler et de dissimuler simultanément. Cette dualité qui construit, voire conditionne, notre regard exprime l’incomplétude inévitable des images qui nous entourent en sous-tendant leur hors-champ et leurs sous-textes. L’écran devient ainsi un dispositif esthétique, politique et philosophique qui permet d’analyser notre lecture du monde. Il mobilise des idées d’interprétation ou de morcellement des récits en nourrissant une compréhension plus large de notre relation à l’immatériel, à l’infigurable.

Jean-Benoit Pouliot Glissement No3 2015 Impression jet d’encre sur film rétro éclairage hp montée sur aluminium Inkjet print on backlit hp film mounted on aluminium Ed. 2

Jean-Benoit Pouliot
Glissement No3
2015
Impression jet d’encre sur film rétro éclairage hp montée sur aluminium
Inkjet print on backlit hp film mounted on aluminium
Ed. 2

Véhicule pour l’art à cheval entre un médium et un média, l’écran peut en effet être compris comme support de projection physique ou abstrait, mais peut aussi être approché comme construction historique et culturelle, comme arme normative à l’endroit des corps, comme feuilletage iconographique et conceptuel… La notion d’écran renvoie enfin à toute une archéologie des images et à une histoire des idées.

Louise Robert Gestes noir sur blanc no.3 2014 Encre et fil cousu sur papier coton Ink and sewn wire on cotton paper  55 x 37 cm (21.5” x 14.5”)

Louise Robert
Gestes noir sur blanc no.3
2014
Encre et fil cousu sur papier coton
Ink and sewn wire on cotton paper
55 x 37 cm (21.5” x 14.5”)

Julie Trudel Chevauchements T123F123 2013 acrylique sur panneau acrylic on panel 19” x 24” (photo : Martin Désilets)

Julie Trudel
Chevauchements T123F123
2013
acrylique sur panneau
acrylic on panel
19” x 24”
(photo : Martin Désilets)

Julie Trudel Bifurcation NBN 2014 Gesso et acrylique sur MDF, marouflé sur contreplaqué  Gesso and acrylic on MDF mounted on plywood 60 x 74 cm (24” x 29”)

Julie Trudel
Bifurcation NBN
2014
Gesso et acrylique sur MDF, marouflé sur contreplaqué
Gesso and acrylic on MDF mounted on plywood
60 x 74 cm (24” x 29”)

Jean-Benoit Pouliot : Contrepoints

septembre 29th, 2014 § 0 comments § permalink

Jean-Benoît Pouliot Sans titre 2013-2014 Acrylique sur toile Acrylic on canvas 170 x 132 cm (67

Jean-Benoît Pouliot
Sans titre
2013-2014
Acrylique sur toile
Acrylic on canvas
170 x 132 cm (67″ x 52″)

La Galerie Hugues Charbonneau est heureuse de présenter la deuxième exposition en solo du peintre Jean-Benoit Pouliot entre ses murs. Les œuvres réunies activent toutes de façon singulière la notion de « contrepoint » empruntée à l’univers musical et renvoyant à une technique de composition fondée sur la superposition de plusieurs mélodies.

Jean-Benoît Pouliot Sans titre 2013-2014 Acrylique sur toile Acrylic on canvas 170 x 132 cm (67

Jean-Benoît Pouliot
Sans titre
2013-2014
Acrylique sur toile
Acrylic on canvas
170 x 132 cm (67″ x 52″)

Contrepoints

L’artiste invite le spectateur à considérer chaque tableau dans son unicité comme siège d’une expérience se déployant indépendamment à l’idée d’un corpus d’œuvres fermé et arrêté dans le temps. Ce faisant, le dénominateur commun de l’exposition ne se trouve pas dans un thème exploité de manière sérielle, mais bien au fondement même de la démarche plus vaste de l’artiste qui, depuis près d’une quinzaine d’années, explore les concepts de rythme, de transparence et d’accident à travers la peinture, la performance, la gravure ou la photographie. Contrepoints aspire également à rendre perceptible l’influence et l’importance du temps dans le travail de Jean-Benoit Pouliot. En atelier, l’artiste opère sur plusieurs tableaux simultanément de manière à établir un dialogue entre des œuvres à peine entamées et d’autres plus abouties. Ainsi, les interruptions qu’il provoque deviennent une composante déterminante dans le processus constructif de ses toiles, puisque l’artiste vient suspendre celles-ci dans un état provisoire qui a pour effet d’ouvrir leur potentiel non seulement à l’action du temps présent, mais aussi à des influences picturales extérieures. Cette idée d’un continuum ou d’un flux temporel qui lierait, dans sa singularité, chacune de ses œuvres achevées et à venir permet de transformer l’espace d’exposition en un terrain neutre, ouvert où des rapprochements formels se font et se défont librement entre les toiles.

Jean-Benoit Pouliot  Sans titre 2014 acrylique sur toile acrylic on canvas 20.5 x 15 cm (8” x 6”)

Jean-Benoit Pouliot
Sans titre
2014
acrylique sur toile
acrylic on canvas
20.5 x 15 cm (8” x 6”)

Jean-Benoit Pouliot

Autodidacte, Jean-Benoit Pouliot (n. 1975) amorce sa carrière artistique au début des années 2000 par l’entremise de la gravure. La peinture acquiert une place centrale dans sa pratique à compter de 2008, et depuis, Pouliot a pris part à plusieurs expositions individuelles et collectives au Québec et à New York. Il a également participé à la manifestation d’art public Aires libres à Montréal (2014), à l’événement Peinture Extrême à Montréal (2013 et 2010) ainsi qu’au festival Mois Multi 10 à Québec (2009). Ses œuvres sont présentes au sein de nombreuses collections privées et institutionnelles : Musée national des beaux-arts du Québec, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Loto-Québec, Banque Nationale, Banque de Montréal, Banque TD, Mouvement Desjardins et Collection du Cirque du Soleil, entre autres. Jean-Benoit Pouliot est représenté par la Galerie Hugues Charbonneau à Montréal. L’artiste vit et travaille à Montréal.

Pouliot2014-2

Pouliot2014-1

Pouliot2014-3

ÉCHO I : Benoit Aquin, Tammi Campbell, Alain Paiement, Jonathan Plante, Jean-Benoit Pouliot, Séripop, Ève K. Tremblay et Julie Trudel

avril 6th, 2014 § 0 comments § permalink

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Alain Paiement Cadran 3, 2014 épreuve numérique aux pigments digital pigment print éd. 5,  image 30

Alain Paiement
Cadran 3, 2014
épreuve numérique aux pigments
digital pigment print
éd. 5,
image 30″ x 30″ (papier_paper 36″ x 36″)

Alain Paiement Cadran 2, 2014 épreuve numérique aux pigments digital pigment print éd. 5, image 30″ x 30″ (papier_paper 36″ x 36″)

Alain Paiement
Cadran 2, 2014
épreuve numérique aux pigments
digital pigment print
éd. 5,
image 30″ x 30″ (papier_paper 36″ x 36″)

Ève k. Tremblay, Clair Obscur dans l'atelier de mon père #2 (prisme et rideau de douche), 2013, épreuve numérique, archival digital print, 20

Ève k. Tremblay, Clair Obscur dans l’atelier de mon père #2 (prisme et rideau de douche), 2013, épreuve numérique, archival digital print, 20″ x 14″, Ed 5 +2AP (+ Ed 5 + 2AP, 50″ x 33″)

Ève K. Tremblay Clair Obscur dans l'atelier de mon père #2 (prisme sur vase), 1996 (imprimé_printed 2013) épreuve numérique archival digital print 20

Ève K. Tremblay
Clair Obscur dans l’atelier de mon père #2 (prisme sur vase), 1996 (imprimé_printed 2013)
épreuve numérique
archival digital print
20″ x 14″, Ed 5 +2AP
(+ 50″ x 33″, Ed 5 + 2AP)

Jean-Benoit Pouliot, Sans titre, 2014 acrylic sur toile acrylic on canvas 67

Jean-Benoit Pouliot, Sans titre, 2014
acrylic sur toile
acrylic on canvas
67″ x 52″

Jonathan Plante Volonté, accident et désir, 2013  peinture acrylique sur plastique lenticulaire acrylic paint on lenticular plastic 36 ½” x 23 ¾” (93 x 60 cm)

Jonathan Plante
Volonté, accident et désir, 2013
peinture acrylique sur plastique lenticulaire
acrylic paint on lenticular plastic
36 ½” x 23 ¾” (93 x 60 cm)

Julie Trudel Déploiement BNN 2014 Gesso et acrylique sur MDF, marouflé sur contreplaqué  Gesso and acrylic on MDF mounted on plywood 60 x 74 cm (24” x 29”)

Julie Trudel
Déploiement BNN
2014
gesso et acrylique sur MDF, marouflé sur contreplaqué
gesso and acrylic on MDF mounted on plywood
60 x 74 cm (24” x 29”)

Benoit Aquin Lac-Mégantic, 2013 impression numérique à pigments qualité archive  archival pigment print Éd. 7,  32

Benoit Aquin
Lac-Mégantic, 2013
impression numérique à pigments qualité archive
archival pigment print
Éd. 7, 32″ x 48″
Éd. 5, 40″ x 60″

Tammi Campbell, What You See Is What You See (After Stella), 2014 acrylique sur carton musée,  acrylic on museum board  121.92 x 121.92 cm (48” x 48”)

Tammi Campbell, What You See Is What You See (After Stella), 2014
acrylique sur carton musée,
acrylic on museum board
121.92 x 121.92 cm (48” x 48”)

Tammi Campbell, Paper series, 2014 acrylique sur carton musée acrylic on museum board 39 x 33 cm (15.5” x 13”)

Tammi Campbell, Paper series, 2014
acrylique sur carton musée
acrylic on museum board
39 x 33 cm (15.5” x 13”)

Séripop (Chloe Lum and Yannick Desranleau) Riffed an Utterance, 2014 Papier sérigraphié, caoutchouc, palettes, MDF, Formica, Tyvek, polyéthylène Screenprinted paper, rubber, palettes, MDF, Formica, Tyvek, polyethylene Dimensions variables _ Variable dimensions  777 x 226 x 81 cm (306” x 89” x 32”)

Séripop (Chloe Lum and Yannick Desranleau)
Riffed an Utterance, 2014
Papier sérigraphié, caoutchouc, palettes, MDF, Formica, Tyvek, polyéthylène
Screenprinted paper, rubber, palettes, MDF, Formica, Tyvek, polyethylene
Dimensions variables _ Variable dimensions
777 x 226 x 81 cm (306” x 89” x 32”)

Art Toronto 2013 : Kiosque #1214

octobre 17th, 2013 § 0 comments § permalink

Metro Toronto Convention Centre

Benoit Aquin, La motocyclette, Mongolie Intérieure (Le Dust Bowl chinois), 2006, impression digitale, digital print, éd 5/7, 32

Benoit Aquin, La motocyclette, Mongolie Intérieure (Le Dust Bowl chinois), 2006, impression digitale, digital print, éd 5/7, 32″ x 48″

Marie-Claude Bouthilier, Mégalithe 06, 2013, carbone et acrylique sur toile, carbon and acrylic on canvas, 60

Marie-Claude Bouthilier, Mégalithe 06, 2013, carbone et acrylique sur toile, carbon and acrylic on canvas, 60″ x 48″

 Tammi Campbell, What You See Is What You See (after Stella 01), 2013, acrylic sur carton musée, acrylic on museum board, 40


Tammi Campbell, What You See Is What You See (after Stella 01), 2013, acrylic sur carton musée, acrylic on museum board, 40″ x 56″

Trevor Gould, Philosophies Self Image (in the style of Gabriel von Max), aquarelle, watercolor, 24

Trevor Gould, Philosophies Self Image (in the style of Gabriel von Max), aquarelle, watercolor, 24″ x 18″ ch/ea

Alain Paiement, Cadran, 2013, Impression numérique sur dibond, Digital print on dibond, éd 5, image: 30'' x 30'', papier: 35'' x 35'' (ch/ea)

Alain Paiement, Cadran, 2013, Impression numérique sur dibond, Digital print on dibond, éd 5, image: 30” x 30”, papier: 35” x 35” (ch/ea)

Jean-Benoît Pouliot, Sans titre 2013g, 2013,  acrylique sur toile, acrylic on canva, 48

Jean-Benoît Pouliot, Sans titre 2013g, 2013, acrylique sur toile, acrylic on canva, 48″ x 36″

Séripop, Sans Titre (Deux Têtes Noires), 2011-2012, sérigraphie sur papier, silkscreen on paper, éd 25, 18

Séripop, Sans Titre (Deux Têtes Noires), 2011-2012, sérigraphie sur papier, silkscreen on paper, éd 25, 18″ x 23,5″

̀ve K. Tremblay Study for Dancing Books (Triumph Over The Fear of Collapse -­‐ Spine #3, 4 and 6), 2011 c­‐print, edition of 5, 15

̀Ève K. Tremblay
Study for Dancing Books (Triumph Over The Fear of Collapse -­‐ Spine #3, 4 and 6), 2011
c­‐print, edition of 5, 15″ x 15″ each

Julie Trudel, Croisements (T123F123M), 2013, acrylique sur contreplaqué, acrylic on panel, 32

Julie Trudel, Croisements (T123F123M), 2013, acrylique sur contreplaqué, acrylic on panel, 32″ x 40″

> SITE INTERNET DE LA FOIRE

point, ligne, plan, point, ligne, plan, point, ligne, plan

juin 27th, 2013 § 1 comment § permalink

Pouliot - Point ligne plan - photo Eliane Excoffier

Jean-Benoit Pouliot, installation Point, ligne, plan, point, ligne, plan, point, ligne, plan (photo Eliane Excoffier)

Marie-Claude Bouthillier, installation Point, ligne, plan, point, ligne, plan, point, ligne, plan (photo Eliane Excoffier)

Marie-Claude Bouthillier, installation Point, ligne, plan, point, ligne, plan, point, ligne, plan (photo Eliane Excoffier)

Julie Trudel & Tammi Cambell, installation Point, ligne, plan, point, ligne, plan, point, ligne, plan (photo Eliane Excoffier)

Julie Trudel & Tammi Cambell, installation Point, ligne, plan, point, ligne, plan, point, ligne, plan (photo Eliane Excoffier)

Tammi Campbell, installation Point, ligne, plan, point, ligne, plan, point, ligne, plan (photo Eliane Excoffier)

Tammi Campbell, installation Point, ligne, plan, point, ligne, plan, point, ligne, plan (photo Eliane Excoffier)

Jean-Benoit Pouliot, Sans titre (2013d), 2013, acrylique sur toile, acrylic on canvas, 67

Jean-Benoit Pouliot, Sans titre (2013d), 2013, acrylique sur toile, acrylic on canvas, 67″ x 52″

Jean-Benoit Pouliot, Sans titre (2013b), 2013, acrylique sur toile, acrylic on canvas, 20

Jean-Benoit Pouliot, Sans titre (2013b), 2013, acrylique sur toile, acrylic on canvas, 20″ x 16″

Jean-Benoît Pouliot, Sans titre (2013e), 2013, acrylique sur toile, acrylic on canvas, 67

Jean-Benoît Pouliot, Sans titre (2013e), 2013, acrylique sur toile, acrylic on canvas, 67″ x 52″

Marie-Claude Bouthillier, Familles (hannah02), 2012, acrylique sur toile, acrylic on canvas, 16.5

Marie-Claude Bouthillier, Familles (hannah02), 2012, acrylique sur toile, acrylic on canvas, 16.5″ x 16.5″

Marie-Claude Bouthillier, Familles (hannah04),  2012, acrylique sur toile, acrylic on canvas, 16

Marie-Claude Bouthillier, Familles (hannah04), 2012, acrylique sur toile, acrylic on canvas, 16″ x 16″

Marie-Claude Bouthillier, Familles (hannah03),  2012, acrylique sur toile, acrylic on canvas, 16

Marie-Claude Bouthillier, Familles (hannah03), 2012, acrylique sur toile, acrylic on canvas, 16″ x 16″

Julie Trudel, Étude 5A, du projet CMYK, 2011, acrylique et encre de sérigraphie sur contreplaqué, acrylique and silkscreen ink on plywood, diam. 29

Julie Trudel, Étude 5A, du projet CMYK, 2011, acrylique et encre de sérigraphie sur contreplaqué, acrylique and silkscreen ink on plywood, diam. 29″ (74 cm)

Julie Trudel, EllipseCMCYCK (2011-18), 2011,  acrylique et encre de sérigraphie sur contreplaqué, acrylique and silkscreen ink on plywood, 18

Julie Trudel, EllipseCMCYCK (2011-18), 2011, acrylique et encre de sérigraphie sur contreplaqué, acrylique and silkscreen ink on plywood, 18″ x 29″

Tammi Campbell, from Circle Tape series (april 2012 A), 2012, acrylique sur carton musée, acrylic on museum board, 38

Tammi Campbell, from Circle Tape series (april 2012 A), 2012, acrylique sur carton musée, acrylic on museum board, 38″ x 32″

Tammi Campbell, from Circle Tape series (april 2012 B), 2012, acrylique sur carton musée, acrylic on museum board, 38

Tammi Campbell, from Circle Tape series (april 2012 B), 2012, acrylique sur carton musée, acrylic on museum board, 38″ x 32″

Tammi Campbell, Dear Agnes (004), 2011, graphite sur papier japonais Kozo plié, graphite on folded Kozo Japanese paper, 11” x 8 ½”

Tammi Campbell, Dear Agnes (004), 2011, graphite sur papier japonais Kozo plié, graphite on folded Kozo Japanese paper, 11” x 8 ½”

Tammi Campbell, Dear Agnes (006), 2011, graphite sur papier japonais Kozo plié, graphite on folded Kozo Japanese paper, 11” x 8 ½”

Tammi Campbell, Dear Agnes (006), 2011, graphite sur papier japonais Kozo plié, graphite on folded Kozo Japanese paper, 11” x 8 ½”

Tammi Campbell, Dear Agnes (030), 2012, graphite sur papier japonais Kozo plié, graphite on folded Kozo Japanese paper, 11” x 8 ½”

Tammi Campbell, Dear Agnes (030), 2012, graphite sur papier japonais Kozo plié, graphite on folded Kozo Japanese paper, 11” x 8 ½”

Foire Papier 13

avril 26th, 2013 § Commentaires fermés sur Foire Papier 13 § permalink

Du 26 au 28 avril 2013
(soirée d’ouverture VIP le jeudi 25 avril)
À l’angle des rues De Bleury et Sainte-Catherine
www.papiermontreal.com

Benoit Aquin, La motocyclette, Mongolie Intérieure (Le Dust Bowl chinois), 2006, impression digitale, digital print, éd 7, 32

Benoit Aquin, La motocyclette, Mongolie Intérieure (Le Dust Bowl chinois), 2006, impression digitale, digital print, éd 7, 32″ x 48″ (+ éd 5, 40″ x 60″)

Marie-Claude Bouthillier, Grand bleu «mcb», 2003,  encaustique et encre sur papier, encaustic and ink on paper, 98 1/2

Marie-Claude Bouthillier, Grand bleu «mcb», 2003, encaustique et encre sur papier, encaustic and ink on paper, 98 1/2″ x 48″

Tammi Campbell, from Circle Tape series (april 2012 B), 2012, acrylique sur carton musée, acrylic on museum board, 38

Tammi Campbell, from Circle Tape series (april 2012 B), 2012, acrylique sur carton musée, acrylic on museum board, 38″ x 32″

Michael Flomen, Genesis 6, 2009, photogramme unique, unique photogram, 24

Michael Flomen, Genesis 6, 2009, photogramme unique, unique photogram, 24″ x 20″

Trevor Gould, God's Window (diptyque), 2012, aquarelle et chrome sur papier, watercolor and chrome on paper, 20

Trevor Gould, God’s Window (diptyque), 2012, aquarelle et chrome sur papier, watercolor and chrome on paper, 20″ x 14″ ch/ea

David Lafrance, Concert en plein air 04, 2012, crayon et encre sur papier, pencil and ink on paper, 11

David Lafrance, Concert en plein air 04, 2012, crayon et encre sur papier, pencil and ink on paper, 11″ x 15″

Alain Paiement, Doubles lunes, (stéréoscopies asynchrones), 2012 épreuve digitale sur papier hahnemüller photo rag baryta monté sur alupanel digital print on hahnemüller photo rag baryta paper mounted on alupanel, éd 5, 18

Alain Paiement, Doubles lunes, (stéréoscopies asynchrones), 2012 épreuve digitale sur papier hahnemüller photo rag baryta monté sur alupanel digital print on hahnemüller photo rag baryta paper mounted on alupanel, éd 5, 18″ x 18″

Joyce Pensato, Porky (from the Wanted series), 2003, peinture émail sur papier, enamel paint on paper, 17

Joyce Pensato, Porky (from the Wanted series), 2003, peinture émail sur papier, enamel paint on paper, 17″ x 14 1/4″

Jean-Benoit Pouliot, Sans titre (scaccato) 2013, acrylique et crayon sur papier mylar, acrylic and pencil on mylar paper, 50

Jean-Benoit Pouliot, Sans titre (scaccato) 2013, acrylique et crayon sur papier mylar, acrylic and pencil on mylar paper, 50″ x 36″

Séripop, Sans titre (Deux têtes noires), 2011-2012, sérigraphie sur papier, silkscreen on paper, éd 25, 18

Séripop, Sans titre (Deux têtes noires), 2011-2012, sérigraphie sur papier, silkscreen on paper, éd 25, 18″ x 23,5″

Ève K. Tremblay,

Ève K. Tremblay, “Études pour Dancing Books (Triumph Over The Fear of Collapse – Spine #2), 2011, érpeuve chromogène, c-print, éd 5, 15″ x 15”

Jean-Benoit Pouliot

septembre 22nd, 2012 § Commentaires fermés sur Jean-Benoit Pouliot § permalink

Photo : Éliane Excoffier

Les mauvais tableaux font des bonnes sculptures, 2012, photo : Éliane Excoffier

Les mauvais tableaux font des bonnes sculptures (détail), 2012, photo : Éliane Excoffier

Photo : Éliane Excoffier

Photo : Éliane Excoffier

Photo : Éliane Excoffier

Photo : Éliane Excoffier

Photo : Éliane Excoffier

Inauguration de la galerie

août 16th, 2012 § 0 comments § permalink

JEAN-BENOÎT POULIOT – OEUVRES RÉCENTES

22 septembre 2012, 14h à 17h

September 22nd, 2pm to 5pm

SÉRIE STACCATO

Sans, série staccato, 2012
acrylique sur toile, acrylic on canvas, 67″ X 52″

Where Am I?

You are currently browsing entries tagged with jean-benoît pouliot at Galerie Hugues Charbonneau.