Facebook
Instagram

Jonathan Plante : Trois sculptures

janvier 9th, 2018 § 0 comments § permalink

 

Jonathan Plante
Trois Sculptures, 2018
Exposition_Exhibition
Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada

Trois sculptures

La Galerie Hugues Charbonneau est heureuse de présenter Trois sculptures, une exposition de Jonathan Plante. L’exposition révèle une série de trois œuvres issues de la plus récente production de l’artiste. Les sculptures exposées présentent la même structure, soit un assemblage tridimensionnel de huit supports lenticulaires. Un support lenticulaire est un plastique extrudé qui agit comme une série de lentilles guidant l’œil vers une image qui changera en fonction de l’angle de vision du regardeur. Surtout connu à des fins commerciales, le support lenticulaire est mis à profit dans la fabrication d’objets usuels. Par exemple, dans le cas d’une carte postale qui s’anime et dévoile deux images avec un mouvement de la main.

En utilisant un procédé d’impression artisanal, la sérigraphie, pour introduire une part d’aléatoire, Plante sort l’imagerie lenticulaire de l’esthétique publicitaire. En misant sur la matérialité du médium lenticulaire, l’artiste explore d’autres modalités de mise en mouvement de l’image. Ainsi, trois sculptures proposent une expérience qui déplace l’opposition entre activité et passivité caractérisant le cinéma. Selon une approche qu’il qualifie de cinéplastique, l’image est arrêtée et mise en mouvement grâce au déplacement du regardeur. Ces œuvres invitent le spectateur à prendre conscience que son mouvement est se qui porte le monde à apparaitre. Une réflexion qui trouve aussi ses origines dans la tradition de la sculpture minimaliste de Robert Morris; une pratique qui mise à la fois sur la matérialité de l’œuvre et sur l’expérience du spectateur.

 

À propos de Jonathan Plante

Jonathan Plante est titulaire d’une maîtrise en arts visuels de l’Université du Québec à Montréal. Ses œuvres ont été présentées à l’occasion d’expositions individuelles à la Galerie de l’UQAM, à la Galerie Division, au Musée d’art contemporain des Laurentides de même qu’à De Ateliers à Amsterdam. Il a également participé à différentes expositions collectives au Québec, aux États-Unis ainsi qu’aux Pays-Bas. En 2017, L’œil de poisson à Québec présente son exposition solo intitulé L’immobile. En 2013, l’artiste réalise Lapincyclope, la première d’une série d’expositions destinées à un jeune public présenté par VOX — Centre de l’image contemporaine à Montréal, en plus de prendre part à la Triennale québécoise de 2008. Ses œuvres font aujourd’hui partie de plusieurs collections publiques et privées dont celles du Musée d’art contemporain de Montréal et du Musée national des beaux-arts du Québec. Jonathan Plante vit et travaille à Montréal.

L’image signée – Benoit Aquin, Alain Paiement, Jonathan Plante, Chloe Lum & Yannick Desranleau (Séripop)

août 27th, 2015 § 0 comments § permalink

Cocktail d’ouverture le 12 octobre de 15 h à 17 h en présence des artistes

Benoit Aquin Coq  No 5 (série L’agriculture au Québec), Rooster No 5 (Agriculture in Québec) 2014 Impression numérique à pigments de qualité archive Archival digital pigment print Édition 5 : 81 x 122 cm (32

Benoit Aquin
Coq No 5 (série L’agriculture au Québec), Rooster No 5 (Agriculture in Québec)
2014
Impression numérique à pigments de qualité archive
Archival digital pigment print
Édition 5 : 81 x 122 cm (32″ x 48″)
Édition 5 : 101 x 152 cm (40″ x 60″)

La Galerie Hugues Charbonneau amorce sa nouvelle saison avec une exposition en réponse au Mois de la Photo à Montréal 2015 dont le thème est la post-photographie. L’image signée rassemble les artistes Benoit Aquin, Alain Paiement, Jonathan Plante et le collectif Seripop (Chloe Lum & Yannick Desranleau) dans une exposition dont les œuvres affirment, chacune par des moyens distincts, la présence et le rôle de l’auteur dans l’image.

Alain Paiement, Pluriels, 2015 Impression jet d’encre sur polyester Ink jet prin on polyester 248 x 312 cm (98 ‘’ x 123 3/4 ‘’)

Alain Paiement, Pluriels, 2015
Impression jet d’encre sur polyester
Ink jet prin on polyester 248 x 312 cm (98 ‘’ x 123 3/4 ‘’)

La post-photographie est un état de la photographie contemporaine qui serait caractérisé par l’accessibilité aux nouvelles technologies ainsi que par la multiplication des plateformes Web ou des applications numériques permettant le partage d’images en réseaux. Pensons à Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter, etc., autant d’outils de création et de diffusion qui bousculent l’originalité et l’intégrité de l’œuvre photographique en art contemporain. Le Mois de la Photo propose une sélection d’artistes qui façonnent le canon esthétique que semblent imposer ces nouveaux outils.

Jonathan Plante, Microcinéma, 2015 Peinture acrylique sur  feuilles lenticulaires Acrylic paint on lenticular sheets 244 x 366 cm (96

Jonathan Plante, Microcinéma, 2015
Peinture acrylique sur feuilles lenticulaires
Acrylic paint on lenticular sheets
244 x 366 cm (96″ x 144″)

La Galerie Hugues Charbonneau invite à considérer la question sous un autre angle : l’effacement de l’auteur et la mise en danger de l’art qu’entraînerait cette condition post-photographique y sont renversés. L’exposition L’image signée réunie des œuvres qui, au contraire, donnent à voir la « main » des artistes attestant de la fabrication de l’image. Chacune d’entre elles interroge les limites de la photographie et, ce faisant, affirme son ancrage dans l’art actuel à la lumière de notre nouvelle relation aux images. Benoit Aquin trahit sa présence par l’usage d’un puissant flash; Alain Paiement compose un vertigineux ensemble d’images sphériques; Jonathan Plante trompe l’œil en peignant l’image en mouvement; et Seripop déconstruit la bidimensionnalité de la photographie en sculpture.

Toutes et tous, ils signent l’image, une image qui fait encore le pari de son unicité malgré la prolifération photographique actuelle.

Yannick Desranleau et Chloe Lum (SÉRIPOP), Big Sack I, 2015 Jet d’encre sur banière de vinyle, acier et techniques mixtes Inkjet on banner vinyl, steel, mixed media 228 x 294 x 76 cm (89 3/4 ‘’ x 115, 3/4 ‘’x 30 ‘’)

Yannick Desranleau et Chloe Lum (SÉRIPOP), Big Sack I, 2015
Jet d’encre sur banière de vinyle, acier et techniques mixtes
Inkjet on banner vinyl, steel, mixed media
228 x 294 x 76 cm (89 3/4 ‘’ x 115, 3/4 ‘’x 30 ‘’)

Vues de l’exposition :

L'image signée (exposition_exhibition), 2015, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

L’image signée (exposition_exhibition), 2015, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

L'image signée (exposition_exhibition), 2015, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

L’image signée (exposition_exhibition), 2015, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

L'image signée (exposition_exhibition), 2015, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

L’image signée (exposition_exhibition), 2015, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Canada.

ÉCHO I : Benoit Aquin, Tammi Campbell, Alain Paiement, Jonathan Plante, Jean-Benoit Pouliot, Séripop, Ève K. Tremblay et Julie Trudel

avril 6th, 2014 § 0 comments § permalink

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Écho 1, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (photo : Éliane Excoffier)

Alain Paiement Cadran 3, 2014 épreuve numérique aux pigments digital pigment print éd. 5,  image 30

Alain Paiement
Cadran 3, 2014
épreuve numérique aux pigments
digital pigment print
éd. 5,
image 30″ x 30″ (papier_paper 36″ x 36″)

Alain Paiement Cadran 2, 2014 épreuve numérique aux pigments digital pigment print éd. 5, image 30″ x 30″ (papier_paper 36″ x 36″)

Alain Paiement
Cadran 2, 2014
épreuve numérique aux pigments
digital pigment print
éd. 5,
image 30″ x 30″ (papier_paper 36″ x 36″)

Ève k. Tremblay, Clair Obscur dans l'atelier de mon père #2 (prisme et rideau de douche), 2013, épreuve numérique, archival digital print, 20

Ève k. Tremblay, Clair Obscur dans l’atelier de mon père #2 (prisme et rideau de douche), 2013, épreuve numérique, archival digital print, 20″ x 14″, Ed 5 +2AP (+ Ed 5 + 2AP, 50″ x 33″)

Ève K. Tremblay Clair Obscur dans l'atelier de mon père #2 (prisme sur vase), 1996 (imprimé_printed 2013) épreuve numérique archival digital print 20

Ève K. Tremblay
Clair Obscur dans l’atelier de mon père #2 (prisme sur vase), 1996 (imprimé_printed 2013)
épreuve numérique
archival digital print
20″ x 14″, Ed 5 +2AP
(+ 50″ x 33″, Ed 5 + 2AP)

Jean-Benoit Pouliot, Sans titre, 2014 acrylic sur toile acrylic on canvas 67

Jean-Benoit Pouliot, Sans titre, 2014
acrylic sur toile
acrylic on canvas
67″ x 52″

Jonathan Plante Volonté, accident et désir, 2013  peinture acrylique sur plastique lenticulaire acrylic paint on lenticular plastic 36 ½” x 23 ¾” (93 x 60 cm)

Jonathan Plante
Volonté, accident et désir, 2013
peinture acrylique sur plastique lenticulaire
acrylic paint on lenticular plastic
36 ½” x 23 ¾” (93 x 60 cm)

Julie Trudel Déploiement BNN 2014 Gesso et acrylique sur MDF, marouflé sur contreplaqué  Gesso and acrylic on MDF mounted on plywood 60 x 74 cm (24” x 29”)

Julie Trudel
Déploiement BNN
2014
gesso et acrylique sur MDF, marouflé sur contreplaqué
gesso and acrylic on MDF mounted on plywood
60 x 74 cm (24” x 29”)

Benoit Aquin Lac-Mégantic, 2013 impression numérique à pigments qualité archive  archival pigment print Éd. 7,  32

Benoit Aquin
Lac-Mégantic, 2013
impression numérique à pigments qualité archive
archival pigment print
Éd. 7, 32″ x 48″
Éd. 5, 40″ x 60″

Tammi Campbell, What You See Is What You See (After Stella), 2014 acrylique sur carton musée,  acrylic on museum board  121.92 x 121.92 cm (48” x 48”)

Tammi Campbell, What You See Is What You See (After Stella), 2014
acrylique sur carton musée,
acrylic on museum board
121.92 x 121.92 cm (48” x 48”)

Tammi Campbell, Paper series, 2014 acrylique sur carton musée acrylic on museum board 39 x 33 cm (15.5” x 13”)

Tammi Campbell, Paper series, 2014
acrylique sur carton musée
acrylic on museum board
39 x 33 cm (15.5” x 13”)

Séripop (Chloe Lum and Yannick Desranleau) Riffed an Utterance, 2014 Papier sérigraphié, caoutchouc, palettes, MDF, Formica, Tyvek, polyéthylène Screenprinted paper, rubber, palettes, MDF, Formica, Tyvek, polyethylene Dimensions variables _ Variable dimensions  777 x 226 x 81 cm (306” x 89” x 32”)

Séripop (Chloe Lum and Yannick Desranleau)
Riffed an Utterance, 2014
Papier sérigraphié, caoutchouc, palettes, MDF, Formica, Tyvek, polyéthylène
Screenprinted paper, rubber, palettes, MDF, Formica, Tyvek, polyethylene
Dimensions variables _ Variable dimensions
777 x 226 x 81 cm (306” x 89” x 32”)

Art Toronto 2013 : Kiosque #1214

octobre 17th, 2013 § 0 comments § permalink

Metro Toronto Convention Centre

Benoit Aquin, La motocyclette, Mongolie Intérieure (Le Dust Bowl chinois), 2006, impression digitale, digital print, éd 5/7, 32

Benoit Aquin, La motocyclette, Mongolie Intérieure (Le Dust Bowl chinois), 2006, impression digitale, digital print, éd 5/7, 32″ x 48″

Marie-Claude Bouthilier, Mégalithe 06, 2013, carbone et acrylique sur toile, carbon and acrylic on canvas, 60

Marie-Claude Bouthilier, Mégalithe 06, 2013, carbone et acrylique sur toile, carbon and acrylic on canvas, 60″ x 48″

 Tammi Campbell, What You See Is What You See (after Stella 01), 2013, acrylic sur carton musée, acrylic on museum board, 40


Tammi Campbell, What You See Is What You See (after Stella 01), 2013, acrylic sur carton musée, acrylic on museum board, 40″ x 56″

Trevor Gould, Philosophies Self Image (in the style of Gabriel von Max), aquarelle, watercolor, 24

Trevor Gould, Philosophies Self Image (in the style of Gabriel von Max), aquarelle, watercolor, 24″ x 18″ ch/ea

Alain Paiement, Cadran, 2013, Impression numérique sur dibond, Digital print on dibond, éd 5, image: 30'' x 30'', papier: 35'' x 35'' (ch/ea)

Alain Paiement, Cadran, 2013, Impression numérique sur dibond, Digital print on dibond, éd 5, image: 30” x 30”, papier: 35” x 35” (ch/ea)

Jean-Benoît Pouliot, Sans titre 2013g, 2013,  acrylique sur toile, acrylic on canva, 48

Jean-Benoît Pouliot, Sans titre 2013g, 2013, acrylique sur toile, acrylic on canva, 48″ x 36″

Séripop, Sans Titre (Deux Têtes Noires), 2011-2012, sérigraphie sur papier, silkscreen on paper, éd 25, 18

Séripop, Sans Titre (Deux Têtes Noires), 2011-2012, sérigraphie sur papier, silkscreen on paper, éd 25, 18″ x 23,5″

̀ve K. Tremblay Study for Dancing Books (Triumph Over The Fear of Collapse -­‐ Spine #3, 4 and 6), 2011 c­‐print, edition of 5, 15

̀Ève K. Tremblay
Study for Dancing Books (Triumph Over The Fear of Collapse -­‐ Spine #3, 4 and 6), 2011
c­‐print, edition of 5, 15″ x 15″ each

Julie Trudel, Croisements (T123F123M), 2013, acrylique sur contreplaqué, acrylic on panel, 32

Julie Trudel, Croisements (T123F123M), 2013, acrylique sur contreplaqué, acrylic on panel, 32″ x 40″

> SITE INTERNET DE LA FOIRE

Le temps s’est arrêté : Benoit Aquin, Tammi Campbell, Karine Payette, Jonathan Plante

janvier 12th, 2013 § Commentaires fermés sur Le temps s’est arrêté : Benoit Aquin, Tammi Campbell, Karine Payette, Jonathan Plante § permalink

Le temps s'est arrêté - Time Has Stopped, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, 2012, photo Éliane Excoffier

Le temps s’est arrêté – Time Has Stopped, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, 2012 (photo Éliane Excoffier)

Benoit Aquin, L'envolée, 2010, épreuve digitale, digital print, éd. 3/5, 32

Benoit Aquin, L’envolée, 2010, épreuve digitale, digital print, éd. 3/5, 32″ x 48″ (+ éd. 5, 24″ x 36″) (+ éd. 2, 20″ x 30″)

Karine Payette, Juste avant, 2013, installation, tapis, chat naturalisé, bois, disque de lévitation magnétique, installation, carpet, taxidermie cat, wood, magnetic levitation disc, 62

Karine Payette, Juste avant, 2013, installation, tapis, chat naturalisé, bois, disque de lévitation magnétique, installation, carpet, taxidermie cat, wood, magnetic levitation disc, 62 ” x 74″ x 18 ” (photo Éliane Excoffier)

Karine Payette, Moment d'incertitude I, 2012,  impression numérique, digital print, éd. 4, 35.5

Karine Payette, Moment d’incertitude I, 2012, impression numérique, digital print, éd. 4, 35.5″ x 26.5″

Le temps s'est arrêté - Time Has Stopped, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, 2012, (photo Éliane Excoffier)

Le temps s’est arrêté – Time Has Stopped, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, 2012, (photo Éliane Excoffier)

Benoit Aquin, Tempête è Hongsibao, Chine (Le Dust Bowl chinois), 2007, impression digitale, digital print, éd 7, 40

Benoit Aquin, Tempête è Hongsibao, Chine (Le Dust Bowl chinois), 2007, impression digitale, digital print, éd 7, 40″ x 60″ (+ éd 5, 32″ x 48″)

Benoit Aquin, Berger a Wuwei, Chine (Le Dust Bowl chinois), 2006, impression digitale, digital print, éd 7, 32

Benoit Aquin, Berger a Wuwei, Chine (Le Dust Bowl chinois), 2006, impression digitale, digital print, éd 7, 32″ x 48″ (+ éd 5, 40″ x 60″)

Jonathan Plante, Treesome, 2008, bois, wood,19.5

Jonathan Plante, Treesome, 2008, bois, wood,19.5″ x 31.5″ x 18″ (photo Éliane Excoffier)

Le temps s'est arrêté - Time Has Stopped, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, 2012, (photo Éliane Excoffier)

Le temps s’est arrêté – Time Has Stopped, Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, 2012, (photo Éliane Excoffier)

Tammi Campbell, from Work in Progress series (Banff2012h), 2012, acrylique sur carton musée, acrylic on museum board, 38

Tammi Campbell, from Work in Progress series (Banff2012h), 2012, acrylique sur carton musée, acrylic on museum board, 38″ x 32″

Tammi Campbell, from Work in Progress series (Banff2012h) (détail), 2012, acrylique sur carton musée, acrylic on museum board, 38

Tammi Campbell, from Work in Progress series (Banff2012h) (détail), 2012, acrylique sur carton musée, acrylic on museum board, 38″ x 32″

Where Am I?

You are currently browsing entries tagged with jonathan plante at Galerie Hugues Charbonneau.