fbpx

Rajni Perera

Biographie

Rajni Perera est né au Sri Lanka en 1985. Elle habite à Toronto. La démarche artistique de Perera aborde des questions d’hybridité, de sacrilège et d’irrévérence. Elle s’intéresse aux sciences indexicales, à l’ethnographie, aux questions de genre, à la sexualité, à la culture populaire, aux divinités, aux monstres et aux mondes imaginaires. Ces thèmes sont réunis et matérialisés dans un domaine de symbioses mythiques conçu par l’artiste comme un registre personnel de découvertes impossible. Le travail de Perera invite le public à questionner le traitement esthétique genré du corps non européen, sacré et profane, dans le contexte de la culture populaire. Ainsi, son travail crée une esthétique subversive qui contrecarre le discours oppressif dominant. Il agit comme une force réparatrice à travers laquelle les gens peuvent s’extirper de leurs modes d’existence répressifs et se réapproprier leur pouvoir.

Ses œuvres ont été exposées à la Fondation Phi (Montréal, Canada, 2020) au festival Chromatic (Montréal, Canada, 2019), au Museum of Contemporary Art (Toronto, Canada, 2018), Le Musée d’art moderne (Rio, Brésil), à Art Metropole (Toronto, Canada, 2017), à Gallery 44 (Toronto, Canada, 2017), à la Galerie d’art de l’Université York (Toronto, Canada, 2017), à la Biennale d’art de Colombo (Édimbourg, Royaume-Uni, 2017), à OTA Fine Arts (Tokyo, Japon 2017), à la galerie Superchief (Brooklyn, États-Unis, 2017), à la Biennale d’art de Colombo ( Colombo, Sri Lanka, 2016), à la Maison publique de l’art (Amsterdam, Pays-Bas, 2016), à Art Dubai (Dubaï, Émirats Arabes Unis, 2016) et à la Art League Houston (Houston, États-Unis d’Amérique, 2014), ainsi que dans plusieurs autres lieux. Elle expose à Toronto avec Patel Gallery, à Colombo avec Saskia Fernando Gallery et à Montréal avec la Galerie Hugues Charbonneau.