Maria Hupfield

L’artiste transdisciplinaire Maria Hupfield active ses créations lors de performances en direct. Elle génère des moments partagés qui ouvrent des espaces de possibilités et de nouveaux récits. Dans son travail, ces moments de connexion sont rappelés et matérialisés par des créations de feutre industriel codées et recodées à la main, cousues à la main et portées sur le corps. Hupfield est une membre urbain de la nation Anishinaabe, de la Première nation Wasauksing, vivant hors réserve. Elle est profondément investi dans l’intersectionalité, les féminismes autochtones, les collaborations et le textile. Hupfield a exposé et interprété son travail dans le cadre de son exposition solo itinérante The One Who Keeps Giving à la Power Plant, à Toronto, en janvier 2017, et de son prochain solo Nine Years Towards the Sun, au Heard Museum, à Phoenix, en décembre. de 2019. Elle a également entre autres présenté son travail au Musée d’art contemporain de Montréal, au NOMAM de Zurich, au Musée des beaux-arts de Montréal, au Smithsonian Museum, au New York Museum of art and Design, au Bronx Museum et à Site Santa Fe. Elle est copropriétaire de Native Art Department International avec son mari, l’artiste Jason Lujan, et membre du Indigenous Kinship Collective NYC.

Maria Hupfield, The One Who Keeps Giving, 2018, Centre culturel canadien à Paris (photo Vincent Royer © OpenUp Studio, Centre culturel canadien)
Maria Hupfield, The One Who Keeps Giving, 2018, Centre culturel canadien à Paris (photo Vincent Royer © OpenUp Studio, Centre culturel canadien)
Maria Hupfield, The One Who Keeps Giving, 2017
Installation vidéo
Video installation
The Power Plant, Toronto, Canada
Marie Hupfield
It is Never Just about Sustenance or Pleasure, 2016
Installation incluant vidéo monobande
Installation with single channel video
SITElines.2016: New Perspectives on Art of the Americas , much wider than a line (July 16, 2016 – Jan. 8, 2017), Courtesy of SITE Santa Fe, Photo: Eric Swanson.
Maria Hupfield
Silent Noise for a Piano, 2015
Feutre industriel couvert de rubans de satin sur structure en bois (piano non compris)
Industrial felt cover with satin ribbon on wood structure (piano not included)
Les dimensions varient dépendant de l’installation
Dimensions vary with installation
(Installation, How to catch eel and grow corn, AMERINDIA, Wilmer Jennings Gallery, New York, USA.)

 

Maria Hupfield
Jiimaan (Canoe, Video), 2015
Installation video à deux canaux
Two channel video installation
Édition : 3
1:15:00 boucle _ loop
Camera Dylan McLaughlin
Montage_Editing Dylan McLaughlin
Maria Hupfield
Jiimaan (Canoe), 2015
Canoe en feutre, ruban, sac et système d’accrochage, et banière en feutre avec ruban
Felt canoe, ribbon, bag. hanging system and felt banner with ribbon
274 cm long (9’ long)
Maria Hupfield
Jingle Spiral, 2015
Grelots en étain sur feutre industriel
Tin jingles on industrial felt
178 x 178 x 3 cm (70″ x 70″ x 1″)
Collection Musée des beaux-Arts de Montréal, Canada
Maria Hupfield, Traveling Bag, 2013
Maria Hupfield
Pocket Full of Stars
2012
Feutre industriel, fil de cotton et vidéo
Industrial felt, cotton thread and video
122 x 274 x 41 cm (48” x 108” x 16” )

 

Maria Hupfield
Survival and Other Acts of Defiance, 2011
Installation video et ruban adhésif en aluminium au sol en forme de “X”
Video installation with silver “X” on floor made of aluminium tape
Édition 3
2,4 x 1,2 x 1,2 x m (8’ x 4’ x 4’)
Maria Hupfield, Three Prototype Bags with Jingle Sach, 2010
Feutre industriel, clochettes
Industrial felt, jingles
Maria Hupfield, Jingle Dress, 2002
Papier
Paper
Collection Smithsonian Museums, USA